Notre 3ème  gîte près de Ghisonaccia à Casamozza

CARNET CORSE 2021 de BASTIA à BONIFACIO

Nous quittons sans trop de regrets le studio-bateau si peu confortable pour Dominique avec ses marches hautes et la salle de bain exiguë. J’avais pris mes habitudes de baignades mais il est temps d’élargir notre horizon.

Le 3ème gite se trouve sur la T10 à une quinzaine de kilomètres au nord de Solenzara. Le voyage n’est pas long : 61 km.

Première étape-baignade dans l’anse de Tarco, jolie plage de sable, eau claire et tranquille quoiqu’étonnamment fraîche.

Solenzara : visite à l’Office de Tourisme. La jeune femme est charmante mais l’arrière-pays de Solenzara c’est l’Alta Rocca que nous avons visité à partir de Porto Vecchio.

Notre gîte  a pour adresse Prunelli di Fium’orbo qui est un village situé dans la montagne. Pourtant le descriptif annonce 2 km de distance à la mer. Nous sommes donc impatiente de le trouver. Comme il est seulement midi nous allons faire des courses au Casino voisin. En face, au rond-point, une petite route mène à la mer à la plage de Calzarellu.

la route de Calzarellu

La route court sous des eucalyptus géants qui forment une voûte parfumée. Le parking de la plage est aussi planté d’eucalyptus, il est situé au débouché d’un fleuve le Fium’orbo qui a donné son nom à la région et d’une longue plage de sable blanc qui s’étire sauvage sur des kilomètres.

26

Notre logeur nous a donné rendez-vous au rond-point, pourtant le gîte est facile à trouver le long de la T10 à Casamozza bien indiqué par une pancarte verte et le logo des Gites de France. Trois gîtes sont alignés sur une très grande pelouse plantée de beaux mûriers, quelques oliviers et un pêcher qui porte de belles pêches mûres. De gros buissons de lauriers roses pour la couleur. Des ipomées poussent sur les lauriers roses mêlant leur corolles violettes aux bouquets roses. Trois gîtes alignés mais bien séparés. Sur notre terrasse une belle table 6 chaises noir sous un auvent pour le soleil et même la pluie. A l’intérieur, il fait très frais (volets fermés). La pièce à vivre est une très grande salle avec une cuisine américaine. Absolument tout le confort, une télévision XXL, un canapé confortable, tous les ustensiles de cuisine, une très grande salle d’eau avec une machine à laver le linge. Après la « cabine de bateau » nous nous sentons au large !

laurier rose et ipomée

Le propriétaire est très sympathique. Agriculteur, il cultive du fourrage « Ici, il y a de l’eau ! ». nous sommes dans les marais. Ses parents avaient des arbres fruitiers, pêchers et abricotiers. Il n’explique pas pourquoi il préfère le foin. Nous bavardons.

Les élections ? Avec les enterrements, ce sont les grands évènements du village. Folklore corse dont il s’amuse, nous n’approfondirons pas la question. « De toutes les façons Simeoni gagnera », prédit-il.

Covid? Il est furieux contre les autorités de Porto Vecchio et de Bonifacio qui ont fait venir les touristes l’an passé. « Avec la vaccination et le Pass sanitaire, c’est plus rassurant ». L’île est dramatiquement sous-équipée en hôpitaux, affirme-t-il.

Le tourisme de masse ? « A Porto Vecchio, ils veulent faire le plus d’argent possible en trois mois. Ici, la vie est encore agricole, les rapports humains possible, la vie locale… »

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

3 réflexions sur « Notre 3ème  gîte près de Ghisonaccia à Casamozza »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s