Qumrân les secrets des manuscrits de la mer Morte BNF

expo_qumram_gd.1276019479.jpgUne exposition comme une enquête policière

Quel lieu mieux indiqué, à Paris, que la Grande Bibliothèque pour présenter des manuscrits!

Et bien sûr, une des thématiques de la présentation est l’écriture, quatre écritures : le phénicien, mais aussi des écritures paléo-hébraïque venant de Siloé et de la stèle de Meshta, l’hébreu de Qumrân et l’hébreu carré , aussi la présentation des rouleaux, des jarres qui les contenaient….Un autre point de vue est celui des textes sacrés, juifs, chrétiens confrontation des versions, des textes apocryphes…occasion de présenter de somptueux manuscrits enluminés. peut être la partie la plus riche en documents, mais aussi celle qui me touche le moins..je laisse les querelles théologiques aux curés et aux rabbins.Le travail d‘épigraphie est aussi mis en valeur, principalement sur de petits écrans tactiles en regard des pièces originales.Mais ce qui m’a vraiment passionné c’est l’enquête sur la découverte des rouleaux et les rocambolesques aventures à travers les guerres, par delà l’Atlantique….coïncidence : c’est le jour du vote à l’ONU sur l’Etat d’Israël que se fait la transaction entre Eliezer Sukenik et  le marchand palestinien! Rocambolesque : la petite annonce dans la presse américaine de rouleaux qui pourraient être un cadeau idéal pour une institution religieuse, dignes d’un roman d’espionnage, les transactions afin de les faire venir en Israël…Romanesques encore les luttes de pouvoir chez les savants et les religieux chargé de leur étude et de leur publication. la guerre de Six Jours intervient, et l’équipe de chercheur se révèle être sous la direction d’un véritable antisémite! Rien que cela pour les faits avérés!et je ne raconte pas les suspicions, les interprétations théologiques. Des retards de publications de l’équipe des chercheurs on a extrapolé des mystères eschatologiques… les romanciers s’en sont emparés. Un véritable roman!L’interprétation archéologique est aussi surprenante: jusqu’à récemment, l’affaire était entendue. Les manuscrits étaient l’œuvre des Esséniens, secte juive ou communauté des purs, annonçant le christianisme, ou même les ermites et moines du désert. On les imaginait reclus dans une solitude brûlante d’un désert terrible, sur les lieux ou très proches de Sodome et Gomorrhe, et voilà qu’on apprend que des ports sur la Mer Morte ont été mis à jour, que Qumrân était eut être une verdoyante palmeraie, que des bateaux à voile cabotaient sur les rives, qu’on tirait peut être des parfums du balsamier?….que les cuves n’étaient peut être pas des bains rituels pour des maniaques de la purification.Les rouleaux de cuivre ne révèlent pas des écrits religieux mais une carte aux trésors! Qui va suivre la piste? Le roman d’aventure n’est pas loin!http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_cult … umran.html

Dans ses yeux

Difficile d’écrire sur un film à suspense : raconter l’histoire c’est priver celui qui lira de l’effet de surprise.
Film d’amour? peut être, amours avortées, une jeune femme assassinée, une relation qui n’est pas arrivée à se nouer….
film sur la justice, surtout!
Le héros est un juge à la retraite, hanté par une affaire ancienne datant de 1974, période sombre de l’Argentine. Évocation par des retours en arrière, souvenirs du juge, maintenant écrivain,tente d’exorciser.
Temo,  griffonne-t-il, sur un carnet posé sur la table de chevet, dans un réveil brusque. Réveil d’un cauchemar ou scène vécue autrefois? Note pour son roman?pour voir la bande annonce:
http://www.allocine.fr/video/player_gen … 71223.html

Dans ses yeux

D

Bonjour Le Monde, adieu Voix Nomades….

Dpuis 4 ans Voix- Nomades a hébergé mes carnets, voyages lectures et sorties. L’idée d’un site communautaire me plaisait bien!

Hélas la belle aventure s’achève. Pendant quelques jours encore  ces carnets seront encore visibles sur

http://www.voix-nomades.com/blog-voyage-miriam.html

Mais l’heure n’est plus à la nostalgie! Une nouvelle page s’ouvre.

Occasion de dépoussiérer des souvenirs, de revisiter des lieux aimés autrefois, peut être oubliés, de revivre par écrit des aventures…