El Minia : Spéos Artemidos

MOYENNE EGYPTE

 

Pour aller au site suivant, Speos Artemidos (les Ecuries d’Antar) deux hommes se tassent dans le microbus à l’avant le premier : le gardien, djellaba et turban, un autre en civil, sec polo bordeaux et talkie walkie.   Impossible de faire des photos. Nous longeons un cimetière musulman couvert de très jolies coupoles de terre grise qui font penser aux alvéoles de cartons d’un nid de guêpes que j’aurais voulu photographier. Le microbus s’engage dans un  cirque sur une piste. L’endroit est magnifique : un petit wadi, l’Oued des anachorètes débouche par une fissure dans la falaise. Le tombeau, lui-même est décevant : à l’entrée un bas relief peint représente Hatshepsout à droite et Sethi 1er avec Pakhit, la déesse lionne et Amon Rê, le dieu du soleil. L’intérieur est martelé.

Nabil dépose le gardien qui réclame un stylo pour son fils. L’homme en polo bordeaux reste. Plus de photos, plus de questions. Nous sommes reléguées à l’arrière au rang de marchandises.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s