Berthe Morisot à Orsay

Exposition Temporaire jusqu’au 22 septembre 2019

Berthe Morisot peinte par sa soeur Edma Pontillon

Le Musée d’Orsay  consacre une exposition à Berthe Morisot (1841-1895)  considérée d’après les organisateurs comme une figure fondatrice de l’Impressionnisme et pourtant très peu exposée, la dernière exposition en France date de 1941. 

la première section de l’Exposition : « Peindre la vie moderne » montre des portraits que Berthe Morisot a fait de ses soeurs, Edma et Yves, qui ont aussi appris la peinture. Edma, a sacrifié sa carrière d’artiste,  mariée à Lorient s’ennuie. Elle a servi souvent de modèle à Berthe.

Le Berceau, Berthe Morisot a peint sa soeur Edma

on voit les deux soeurs sur un canapé

les deux sœurs sur le canapé

Plusieurs tableaux montrent une femme de profil, rêveuse, silencieuse. Berthe Morisot excelle dans la peinture des toilettes, des voilages et rideaux.

Les tableaux en extérieur, dans le chapitre « Mettre une figure en plein air » sont plus gais, plus vivants et plus colorés. Berthe peint des marines à Lorient et à Cherbourg, ainsi qu’en Angleterre où elle voyage en compagnie de son mari, Eugène Manet, le frère du peintre célèbre.

femme et deux enfants sur une pelouse dans un parc

les coups de pinceaux rapides donnent une impression de légèreté à l’herbe de la pelouse et le sapin est très réussi.

La Lecture

Comme les impressionnistes elle sort de son atelier, cependant certaines peintures ont été préparées par des aquarelles.

la barrière à Bougival.

Elle prend aussi comme modèle sa fille

Monsieur Manet et Julie

Elle excelle à peindre les femmes à leur toilettes, et engage pour cela des mannequins professionnels (il n’aurait pas été convenable de montrer ses sœurs en déshabillé)

devant la psychée

mais plus que les dames bourgeoises en toilette élégantes avec jabots et dentelles j’ai aimé ces femmes au travail, la nourrice, la blanchisseuse qui étale le linge ou la petite servante

la blanchisseuse qui étale le linge
la peitte servante.

Homère au Louvre-Lens

ESCAPADE NORDISTE

Homère, tapisserie des Gobelins, carton Ingres
Homère, tapisserie des Gobelins, carton Ingres

Pour Homèreje traverserais la Méditerranée!

j’ai juste pris le train pour Lens.

Exposition temporaire Homère 27 mars 2019 – 22 juillet 2019

Les dieux de l’Olympe et Twombly

Les dieux de l’Olympe nous accueillent, plus grands que les mortels, perchés sur des piédestaux ronds. Ils proviennent de la gypsothèque du Louvre :  Arès de Leptis Magna, Apollon du Belvédère de Leochares, Zeus de Phidias et les déesses, bien sûr, Athéna, Héra Farnèse d’après Polyclète, Aphrodite du Capitole….Ils sont confrontés à eux œuvres contemporaines un grand tableau de Twombly, blanc avec un graffiti rouge : Achille pleurant la mort de Patrocle, et en face une tapisserie rouge d’après David Boeno où sont écrits des extraits du Chant IV de l’Iliade, noir et rouge, rouge le sang, qui est aussi qualifié de « sang noir » dans le poème. 

Le poète et sa lyre peut être Homère?

transition : Polymnie, la muse de la rhétorique et Un poète assis tenant une lyre

Les images d’Homère

Rien ne prouve qu’Homère ait existé, mais selon Pline « On se représente par l’imagination ceux qui n’existent pas, par l’effet des regrets qu’on éprouve, on prête els traits à ceux dont la tradition ne nous a pas permis la ressemblance »

Homère est assimilé à Démodocos, l’aéde de l’Odyssée.

4 bustes antiques, ou d’après l’antique, représentent Homère. Il a inspiré, de nombreux artistes  du 19 ème siècle: Ingres a dessiné le carton de la grande tapisserie, David d’Angers, Corot, Pradier.

J’ai bien aimé le portrait d’un Italien du 17ème qui la dessiné en mendiant.

Anachronismes

En référence à Schliemann on a rassemblé des « objets homériques » comme ce poignard mycénien de bronze et argent(1500 av-JC) le casque à dents de sanglier (cité dans l’Iliade) .

Sur un ostracon : le 1er vers de l’Iliade (580-640 après JC) écrit en grec et le cahier de l’écolier Théodoros…

De très vieilles éditions d’Homère : un papyrus de l’Odyssée (225-200 après JC) une édition imprimée de 1488, sont aussi des témoignages émouvants.

L’Iliade

La suite de l’exposition illustre les épisodes les plus marquants de l’Iliade :

La colère d’Achille – Fournier

La colère d’Achille (Coypel 1711, Fournier 1881, Giovanni battista Gauli dit Baciccio)

La colère d’Achille Corypel

Le départ d’Hector(Coypel, Carpeaux, Gustave Moreau – Hélène sur les remparts.

Achille affrontant le fleuve Scamandre – épisode spectaculaire que j’avais oublié (Jourdy 1831 et Schopin 1831, avec une étrange ressemblance entre les deux tableaux où le fleuve est personnifié)

Hector tiré par Achille a été peint par Rubens c’est une composition préparatoire à une tapisserie.

La mort de Sarpédon :  grand tableau de Gustave Moreau

Au milieu des cimaises modernes, des vases antiques et un sarcophage (200après JC)

Raphaël  : Le Jugement de Pâris

Le Jugement de Pâris : Watteau et Carrache, une grande tapisserie de Raphaël

Tous les grands(ou presque) sont présents

Odyssée

Scylla

Les monstres: Je suis surtout intéressée par les représentations antiques de Scylla (nous en revenons) et des autres monstres, Sirène, Cyclope….

Ulysse aveuglant le Cyclope

J’ai bien aimé les tableaux de Chagall, mais j’aime toujours Chagall!

Les figures féminines : 

Bourdelle :Pénélope

Calypso de marbre, Pénélope de Bourdelle

Et pour finir, un très beau Derain: le retour d’Ulysse

Derain : retour d’Ulysse

Peut-on rire avec Homère? sûrement, avec les caricatures de Daumier! et un Bûcher du Poète Percy Schelley bien satirique

Et pour finir une vidéo contemporaine IL Canto di Ulisse de Manon Recordon raconte un naufrage de migrants au large de Lampedusa.

 

 

 

 

Félix Fénéon – Les arts lointains au Quai Branly

EXPOSITION TEMPORAIRE jusqu’au 29 septembre 2019

Fénéon par signac

En plus des collections permanentes, le Musée du quai Branly propose des expositions fort intéressantes, l’Exposition Félix Fénéon, Les Arts lointains, pourrait s’apparenter à La Peinture des Lointains ou Picasso Primitif. 

Félix Fénéon (1861 -1944) est un collectionneur, découvreur de talents et défenseur de l’art africain. Il est célébré cette année par plusieurs exposition, une à venir du 16  Octobre 2019 au 27 janvier  à l’Orangerie.

Ce collectionneur, critique, anarchiste est une personnalité attachante et cette exposition est une rencontre que j’espère bien approfondir !

Le Quai Branly a mis l’accent sur les collections exotiques et sur  la promotion de l' »Art Nègre » au début du 20ème  siècle comme l’a fait Apollinaire. Déjà, dès les années 1890, Fénéon dénonce les exactions de la colonisation. Il mène une enquête inédite « faut-il craindre l’immigration? » interviewe Jules Verne et Elisée Reclus. Plus tard en 1920, il fait une nouvelle enquête « seront-ils admis au Louvre? », les réponses seront partagées.

Lucie Cousturier

Autour de Fénéon, des artistes s’intéressent à l’Afrique : Lucie Cousturier achète en 1913, à Fréjus, une propriété proche du camp des tirailleurs sénégalais leur apprend à écrire et fait de beaux et émouvants portraits « des inconnus chez moi ». EmileCompard

La revue nègre : Joséphine Baker

expose grâce à Fénéon  et la Revue Nègre en 1926 .

poulie de métier à tisser

Fénéon le collectionneur, à côté de sa collection de peinture, il collectionne divers objets africains dont des objets d’usage quotidien comme les extraordinaires poulies de métier  à tisser.

Les statuettes sont présentées en compagnie des œuvres de peintres que Fénéon soutenait.

 

 

Paris Romantique au Petit Palais

Exposition temporaire : 22 mai – 15 septembre 2019

1815 Passage des souverains Porte Saint Denis

PARIS ROMANTIQUE 1815 – 1848

L’exposition est une déambulation dans le Paris des années 1815 (Cent Jours) jusqu’à la Révolution de 1848. Quelques dates balisent notre parcours

  • 1819 Géricault Radeau de la Méduse,  Ingres : Grande Odalisque
  • 1822 Delacroix Barque de Dante
  • 1824 mort de Byron, Delacroix Massacre de Scio, 
  • 1830 Hernani, Symphonie Fantastique
  • 1931 La Liberté guidant le peuple  et Notre Dame de Paris

Nous ne verrons pas ces tableaux célébrissimes  qui sont pour la plupart au Louvre.

Une carte de Paris présente les étapes de notre promenade dans Paris qui commencera aux Tuileries dans les ors royaux, passera par les Galeries du Palais Royal, le Louvre, Notre Dame, la Bastille puis le Quartier Latin, la Chaussée d’Antin, la Nouvelle Athènes, les Grands Boulevards.

A chacune de ces étapes une salle est décorée, meublée et présenteles tableaux et objets traduisant l’esprit des lieux.

La Duchesse du Berry

Au Palais des Tuileries seront présentés les membres de la famille royale dans un décor royal –  très surchargé –  de meubles de marqueterie, de vaisselle d’or et de pierres précieuses, de lourds candélabres. Les broderies des robes de cour aux motifs d’or ou d’argent sont aussi précieuses  que le reste de la décoration. On fait aussi connaissance avec des personnalités sympathiques comme la duchesse de Berry,  Marie d’Orléans, artiste, élève d’Ary Scheffer. Dominante de rouge et ors, ce n’est pas la salle que j’ai préféré.

Palais royal scène de café

Le Palais Royal, était selon le cartel de présentation, l’épicentre de la vie parisienne. Une grande fresque murale presque à l’échelle humaine, deux belles maquettes nous familiarisent avec les lieux. Les vitrines des boutiques sont reproduites et occasion de présenter tout ce qu’on imagine être les Articles de Paris . On pouvait trouver des souliers d’une grande finesse, des bottines en satin (de très petite taille, les élégantes ressemblaient-elles aux Chinoises aux pieds bandés?), des éventails précieux en ivoire ajouré ou peints, incrustés…, sacs et bourses de formes extravagantes, pour les hommes, des cannes, véritables armes de défense, et même les bretelles de Balzac.

Balzac

Bronzes et pendules, coffres à ouvrages et même des fontaines de parfum. J’ai beaucoup aimé cette section évoquant la vie quotidienne et illustrant les nouvelles de Balzac que, justement je suis en train de lire. Le Palais Royal avait aussi une réputation sulfureuse avec les tripots des joueurs et le racolage.

Promenade de Julie et Saint Preux sur le lac de Genève

La 3ème salle représente Le Louvre. Mon regard est attiré tout d’abord par le très grand tableau de Delacroix : Le Christ au Jardin des Oliviers, trop grandiloquent pour mon goût ainsi que des Saints aux visages trop éthérés de Ary Scheffer. Je préfère m’intéresser à des tableaux de plus petite taille  de peintres aux noms oubliés (inconnus de moi) Bouihot, Debia, Roquelin…

Passage de Portes-de-Fer

La promenade en barque de Julie et de Saint Preux sur le Lac de Genève peinte par Le Comte de Crespy est une très belle surprise, et illustre l’idée que je me fais du Romantisme. Exotiques, les Portes-de-Fer (1839)illustrant la conquête de l’Algérie. Exotique aussi ce Souvenir de Voyage de Dumas à Cadix (1846) peint par Giraud. Orientaliste, Delacroix avec ces admirables Convulsionnaires de Tanger.

Delacroix : convulsionnaires de Tanger

Une salle nous emmène dans la Notre Dame de Paris, celle de Victor Hugo  (sans la flèche) avant la restauration de Violet le Duc. Pendule dorée de la cathédrale. Mais surtout des scènes du roman : Esméralda avec sa petite chèvre de Steuben et les Scènes de Notre Dame de Paris.

Daumier : Portraits-charges

Dans la Salle 5 on évoque le Paris de la Révolution de 1830 qui fut aussi celui de la Bataille d’Hernani illustrée par de nombreuses caricatures et celle de la Symphonie Fantastique. A propos de caricatures, je découvre les Portraits-charges, petites sculptures en terre-cuite peintes ou non

Le Quartier Latin met en scène le personnage de la Grisette(Mimi de la Vie de Bohème). Les Boites à marmottes étaient exhibées par les petits savoyards qui montaient à Paris faire les ramoneurs. Les étudiants furent les sujets des gravures de Gavarni : sur l’une d’elle une femme fait une mise en plis « Combien m’en mets-tu de papillotes? »

Erection de l’Obelisque Dantan

La Nouvelle Athènes réunit des artistes . Au centre on a mis à l’honneur un piano Pleyel comme celui de Chopin. Un fond musical accompagne la visite. On voit encore des portrait à charge de Dantan. Liszt est caché par ses longs cheveux. Une petite aquarelle montre George Sand et Liszt.

George Sand et Liszt

Les Grands Boulevards réunissent Théâtre et opéra; On y présente des décors des pièces romantiques, des costumes de scènes et encore des caricatures de Daumier, des Portraits-charges de Dantan; Dantan ne se limite pas à la caricature, il a aussi exécuté des bustes des musiciens : Meyerbeer, Bellini, Donizetti et Verdi. Les grands actrices et chanteuses La Malibran, Giulia Grisi, Rachel sont aussi présentes peintes sur de grands portraits.

L’exposition se ferme sur la Révolution de 1848 le bureau de Louis Philippe porte les cicatrices d’ouverture par les Révolutionnaires.

Cette exposition est très agréable par sa variété, plutôt que de mettre en évidence des chefs d’oeuvre de peinture ou de sculpture, elle a pu évoquer la vie quotidienne avec objets, musique, théâtre…

Thomas Schütte : Trois Actes à la Monnaie de Paris

Exposition temporaire du 15.03 au 16.06.2019

L’Homme sans visage

J’ai hésité avant de me rendre à la Monnaie de Paris : l’affiche placardée dans le métro ne me disait rien : visage grimaçant d’un rose violacé violent. J’ai parfois du mal avec l’art contemporain (mais je me force)   de jolies surprises et parfois des déceptions.

Un monstre soufflant de la vapeur par les narines accueille les visiteurs dans la cour de la méridienne, tête de vache (ou de girafe) queue de dauphin. Je le retrouverai plus tard dans l’exposition en miniature, figurine de pâte Fimo colorée que le sculpteur a confectionné pour ses enfants.

Muses et Héros :

Si les personnages masculins – les Héros – sont souvent grimaçants, hiératique ou gesticulants, les Muses sont plus apaisées.

Femme d’aluminium
Femme d’acier

A ces deux femmes voluptueuses (surtout la femme d’aluminium) succède une rangée de gnomes perchés en hauteur dans un couloir. Têtes de céramique émaillée noires, bleues, vertes métallisées, vieux messieurs sévères ou grimaçants rappelant les bustes d’empereurs romains , les caricatures de Daumier ou des masques de carnaval (selon le cartel)

Gnome en céramique émaillée
Gnome

Une série de portraits à l’aquarelle ou de caricatures est interrompue par des ours en peluche

La salle la plus spectaculaire est celle des United ennemies, des petites marionnettes aux têtes colorées en pâte Fimo habillées de tissu et réunies par paire sont perchées sur des colonnes et coiffées de globes de plexiglas.

United ennemies

Les visages sont grimaçants, les couleurs violents, les attitudes conflictuelles. Comme si cela ne suffisait pas, Schütte les a mis en scène devant des photographies qui les montrent en gros plan.

La mise en scène est saisissante.

Autre mise en scène, une pièce de théâtre en trois actes : Mohr’s Life. L’artiste Mohr , au centre de l’intrigue, très petit personnage est placé dans un décor de taille réelle (placard à chaussure, penderie, armoire à vêtement). Dans l’un Mohr, sculpteur fait face à son oeuvre, dans un autre il peint des nuages et enfin il est confronté à un marchand d’art.

Deuxième acte (Mohr peintre au fond des chaussettes suspendues)

C’est amusant, déroutant par le décalage de taille, plein d’humour.

Les fantômes de verre en verre rouge de Murano sont aussi de petits personnages mis en scène dans une enceinte de miroirs

Fantômes de verre

Schütte a travaillé dans l’atelier de Berengo à Murano et a sculpté de très belles têtes de femmes en verre

Glaskopf

Séduit par cette belle matière, le sculpteur n’abandonne pas la céramique pour autant. Une énorme tête bleue est à l’honneur dans une belle pièce et se reflète dans le miroir 18ème siècle

 

Blauer Kopf

Des têtes géantes

L’art de Schütte ne se résume pas à ces têtes grimaçantes. Non seulement il travaille aussi bien le métal, le verre ou la pâte fimo, mais il fait de très délicates aquarelles et construit des maquettes d’architecture. Maisons inhabitables que ces « maisons pour une personne » mais aussi un centre d’art qui a effectivement été construit. Des étagères contiennent des maquettes ou des figurines minuscules.

Enfin, la dernière salle « Guillaume Dupré » avec son plafond à caisson en trompe-l’oeil et sa fresque ovale au plafond, ses balustres avec des dorures, les colonnes de marbre et ses vitrines luxueuses,  offre un écrin à la maison-cristal et aux sculptures mise à l’honneur dans des vitrines précieuses. Point d’orgue à une belle exposition.

La cour d’honneur et les géants de bronze

Il reste encore à admirer les géants de bronze dans les cours, les jambes englués dans la boue.

Royaumes oubliés des Hittites aux Araméens au Louvre

ARCHÉOLOGIE : Exposition temporaire du 2/05/19 au 12/08/2019

Les sculptures géantes du palais de Tell Halaf

Connaissez-vous les Hittites?

Si vous vous intéressez à l’Egypte ancienne, vous avez peut-être entendu parler de la bataille de Qadesh que Ramsès II a fait représenter sur nombreux temples. Si vous êtes allés en Turquie, vous aurez peut être vu des vestiges. Les Hittites sont les grands inconnus et pourtant leur empire s’étalait sur un vaste territoire et ils étaient les rivaux des Pharaons.

Stèle de Ramsès II hommage au roi Hattusi II

Cette exposition est pour moi une surprise. Je ne savais pas à quoi m’attendre quand je suis entrée.

La rotonde à l’entrée est décorée de panneaux en noir et blancs : frottage au fusain des Orthostates – travail de Rayyane Tabet, collection Tell Halaf. Me voici partie pour l’inconnu. que sont ces Orthostates : ce sont des plaques de roches (basalte ou calcaire) portant des bas-reliefs.

orthostates

A l’entrée nous sommes accueillies par des sphinx ou plutôt des sphinges monumentales

Sphinges

A côté de ces sculptures géantes il y a aussi des très petits objets métalliques, sceaux en rouleaux ou chevalières; un rhyton en forme de cerf, des petites figurines, cavaliers, dieux….Les Hittites et les Araméens maîtrisaient la métallurgie et le travail de l’or dès 1400 av. JC.

personnage en métal

Autres objets : les tablettes et les écrits. Une double écriture est employée : les signes cunéiformes sur ablettes d’argile et les hiéroglyphes louvites. Plus tard l’Araméen utilise un alphabet assez comparable aux alphabets phéniciens ou sémites en usage au Moyen Orient. Les textes ont été déchiffrés et racontent les échanges entre les différentes puissances : une lettre raconte que la veuve de Touthankamon a cherché un mari chez les fils de Suppiluliuma . Une tablette raconte la légende de la disparition du soleil et le mythe de la paralysie de la terre par le gel.

La religion des Hittites était originale : un dieu de l’orage apparaît souvent sur les stèles avec une déesse portant grenade et miroir rond.

Les hittites et leurs successeurs ont construit des palais en Anatolie et en Syrie.

L’archéologue allemande Max von Oppenheim a fouillé le site de Tell Halaf reconstituant deux palais dès 1911. la guerre a interrompu les fouilles et il a dû attendre pour les poursuivre. Le musée dédié à Tell Halaf à Berlin a été soufflé pendant la seconde guerre mondiale par les bombardement et les statues monumentales ont été pulvérisée. On a quand même pu effectuer une restauration minutieuse qui donne une idée des statues. Une vidéo raconte le travail de Max von Oppenheim. Des images de synthèse permettent de visualiser le site détruit.

J’ai été très impressionnée par cette exposition. Cependant il m’est difficile de rédiger un compte-rendu complet tant la visite était riche et tant cette histoire est nouvelle pour moi. Peut-être faudrait-il que je retourne au Louvre pour m’attacher à l’aspect historique, ou symbolique?

Préhistoire – Une énigme moderne – Centre Pompidou

Exposition temporaire 8 mai-16 septembre 2019

 

Barcelo (argile sur verre)

Malgré l’affiche qui ressemble à un biface, malgré le titre, ce n’est pas une exposition archéologique et vous verrez très peu de ces silex taillés, haches polies ou harpons d’os que vous avez l’habitude de trouver – parfois bien poussiéreux – dans certains musées de la Préhistoire.

Ami Drach & Dov Ganchrow

C’est d’art contemporain (ou moderne) qu’il s’agit!

Exposition ou plutôt parcours chronologique dans une spirale des temps géologiques. Il faut ici prendre « Préhistoire » au sens large,  comme dans l’expression « animaux préhistoriques » parce que vous allez voir quelques fossiles et beaucoup de dinosaures. Il ne s’agit pas plus de géologie (même si on y fait allusion) mais d’art sous toutes les formes, sculpture, peinture et cinéma!

Gabritchevsky

Aux débuts de la Terre, une planète sans humains, peuplée de créatures fantastiques comme l’a peint Gabritchevstky qui avant d’être peint fut biologiste, entomologiste menant des recherches sur l’hérédité. Max Ernst et De Chirico ont aussi suivi cette inspiration en dessinant des monstres.

Max Ernst : frottage

35.000 ans,  28.000 ans. Non seulement les humains ont colonisé la Terre, mais ils sont déjà des artistes!

Vénus de Lespugue

La Vénus de Lespugue  est une des stars de l’exposition. Elle a fasciné les plus grands de Picasso à Giacometti qui en possédaient des copies et qui les ont inspirés. Elle se trouve donc en compagnie des œuvres de ces artistes et de bien d’autres. j’ai beaucoup aimé la vitrine contenant des sculptures de Brassai

Brassai

ma préférée est celle qui est en bas à droite. Brassai s’est aussi inspiré des graffitis sur les murs, analogues aux graffitis dans les cavernes? Sur Caresse de Giacometti , une main gravée sur le marbre blanc fait peut être allusion aux mains préhistoriques qui décorent les peintures rupestres, sensualité du marbre.

Giacometti Caresse, marbre blanc

Nous connaissons les outils préhistoriques. Miro s’est amusé sur les deux tableaux ci-dessous:

modernité? Clés à molette, hélices, tuyaux
Préhistoire? notez les analogies! massues, ossements, silex

Altamira, Chauvet, peintures rupestres. La caverne s’orne d’un art raffiné.

peintures rupestres
Yves Klein : Empreintes de corps de Femmes

ou

Richard Long

Et que dire des grandes fresques de Miquel Barcelo à l’argile sur du verre. Œuvres éphémères qui semblent surgir de l’âge de pierre, ou de la falaise des Dogons ou Barcelo a eu un atelier.

Barcelo – Danse macabre ou chasse primitive?

Les mégalithes de Carnac, les pierres gravées de Gavrinis se mêlent au Land Art de Spiral Jetty de Robert Smithson – une vidéo montre des engins de chantier déversant des chargements de roches dans le lac. A l’opposé Richard Long,  le marcheur, construit son oeuvre par ses pas

Richard Long, néolithique ou contemporain?

La spirale des temps va-t-elle se boucler avec une extinction? Avec du papier hygiénique, du carton et des cure-dents, matières périssables, dérision de l’art, Jack et Dinos Chapman ont scénographié les dinosaures à la veille de leur extinction

Les dinosaures de papier et carton des Chapman

Une vidéo se déroulant à Fukushima où un singe habillé préfigure peut être cette extinction des humains

La boucle du temps est bouclée