Venu du Temps Dièse – Bogdan Suceava

LIRE POUR LA ROUMANIE

Bucarest, 1993. Peu de temps après la chute de Ceausescu.

« On attendait tous quelque miracle. Tu te rappelles les années quatre-vingt avec tous leurs secrets et leur histoire  jamais  dite? »

Vespasien Moïse né avec une marque bizarre sur la poitrine – la carte de Bucarest – devient le Maitre d’une secte un peu étrange qui rassemble toutes sortes d’originaux et de paumés, un savant le docteur Arghir qui explique tout en terme de vibrations, un professeur d’histoire le Docteur Diaconescu, un Troubadour, rock ou folk, un riche homme d’affaires, des marginaux….Les théories les plus farfelues co-éxistent avec le miracle d’une lotion capillaire, l’hypothèse d’un astre jumeau du soleil, celle que le Roumain, la langue la plus ancienne, vieille de 7000 ans, est une sorte de code ésotérique et médical….

Si l’histoire contemporaine roumaine, la transition entre le régime communiste et le capitalisme, m’intéresse beaucoup, les élucubrations mystiques des sectes m’ennuient profondément. Si le livre ne m’avait pas été offert dans le cadre de la Masse Critique par Babélio, j’aurais sans doute refermé le bouquin après une trentaine de pages. Une critique est attendue, il me faut donc persévérer. Et je ne l’ai pas regretté.

Livre de Bucarest, comme Moscou pour le Maitre et Marguerite. Pourquoi ai-je pensé à Boulgakov? sans doute à cause du chat-espion. Mais Boulgakov est un génie tandis que Venu du temps Dièse est un peu laborieux pour le lecteur étranger. J’aime lire la littérature étrangère dépaysante. J’ai plaisir à convoquer mes souvenirs de notre passage à Bucarest. J’ai également conscience de passer à côté de l’essentiel du livre. De très nombreuses notes en bas de page expliquent les intentions de l’auteur qui détourne ironiquement les écrits des poètes roumains célèbres ou des hommes politiques. Évidemment, cet aspect n’est pas accessible au lecteur non-roumain.

Est-ce un témoignage du post-communisme en Roumanie, comme l’affirme le 4ème de couverture? Les sectes, les fascistes, les satanistes, les stéphanistes( partisans du Roi Étienne 1757-1504, ressuscité pour l’occasion. )…. ont-ils existé, se sont-ils castagnés, comme le raconte le roman ????

Est-ce plutôt une allégorie délirante, une bouffonnerie, sortie de l’imagination fertile de l’auteur? Je suis bien incapable de discerner l’exagération hénaurme de la critique ciblée. Les seuls personnages doués d’une sorte de rationalité sont les  policiers chargés de la surveillance des sectes et autres mouvements politiques. Ne sont-ils pas les héritiers de la terrible Securitate?

J’ai cherché à comprendre le titre du livre Venu du temps dièse. Ce n’est que dans le dernier chapitre, en épilogue avec l’arrivée d’un nouveau prophète ….« arrivé dans la ville à dos d’âne, et la population de Bucarest l’a aimablement reçu avec des rameaux d’oliviers et de laurier, avec du pain et du sel[….]Il nous venait de loin, d’un monde perdu, du temps dièse de nos sens blessés, béants, sur-aiguisés. Le voilà maintenant nous parler de la Roumanie des années trente, de gloire et de liberté; de notre victoire en tant que nation et de nos droits en tant qu’individus….. »

Et le temps dièse sera encore pour moi un mystère, et sectes et théories fumeuses ont encore un certain avenir. Ainsi que les romans délirants….

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

7 réflexions sur « Venu du Temps Dièse – Bogdan Suceava »

  1. Les sectes ont existe et existent encore…Les fascistes ont existe avant la guerre: il s’agit de l’organisation Garda De Fier (La Garde de Fer=Les « Legionnaires » Roumains), cree et soutenu par Hitler et son regime. (Le leader roumain etait: Corneliu Zelea Codreanu). Cette organisation a ete detruite a l’ordre du Marechal Ion Antonescu…Les satanistes existent encore(d’apres ’90 j’ai entendu des nombreuses commentaires dans la « media »), la Maconnerie aussi…Mais je n’ai pas entendu jamais des stéphanistes. Le Prince Etienne Le Grand de Moldavie(n.1433-d.1504; reigne: 1457- 1504) a recu le titre de « Athleta Christi », (titre donne par le Pope Sixtus IV). Vlad Tepes(Dracula) avec son armee a aide Etienne Le Grand dans son premier anee de reigne en Moldavie. Etienne Le Grand a construit en Moldavie 44 monasteres et eglises – une eglise/monastre pour chaque bataille qu’il a gagne contre les turcs. Il est enterre a la monastere Putna. Les objets religieux qui se trouvait dans l’autel de l’eglise de cette monastere ont ete volees par « les diables rouges de l’Est »(expression d’un moine de Putna, au moment quand j’ai visite Putna, dans la 7eme, avec toute ma classe)….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s