The Lunchbox – film de Ritesh Batra

SAISON INDIENNE

Un petit tour à Bombay, pas dans le clinquant Bollywood, sans palais, danses et chansons. Dans le Bombay des trains de banlieue, des autobus bondés, des bureaux vieillots sous des ventilateurs poussifs. Une institution : la gamelle confiée au dabbawallah qui l’achemine à vélo, par train, sans adresse, sans étiquette …

lunchbox1

Ila cuisine avec amour de merveilleux plats colorés, parfumés, variés qui n’arrivent pas à destination. C’est un vrai plaisir de voir comment le pain gonfle sur le gaz, comment elle partage les recettes avec sa voisine, emprunte des épices dans un panier qui monte à l’étage au dessus, qui descend avec des piments. Quotidien des femmes au foyer, entre séries télévisée, enfants et cuisine. Une vie douce-amère.

lunchbox2film épistolaire, par billet glissés dans la gamelle….

En contrepoint: Shaikh, le remplaçant de  M. Fernandes qui prend sa retraite. Shaikh est un  peu casse-pieds, trop expansif, un peu menteur, mais irrésistiblement sympathique. Lui aussi cuisine, il émince ses légumes dans le train du retour.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s