Santorin – Plages / Katharos, Baxedes, port de Pori, Vourvoulous

CYCLADES

Oia et Amoudi
Oia et Amoudi

 

Katharos proche du port d’Amoudi. On y parvient par une descente bien raide. La route s’arrête au parking. En dessous : un bar comme suspendu au dessus de l’eau dans un écrin de verdure. Le sentier étroit va à la plage, bien en-dessous, cachée.

Retour vers Oia. Flèchage :Matthéou Mavromati, Baxedes. Une très longue plage grise s’étend sur des kilomètres, cinq six, peut être plus, au pied d’une falaise gris clair très érodée, ruiniforme, fantomatique avec grandes colonnes verticales, grottes naturelles. La falaise n’est haute que de quelques mètres mais les accès sont rares (il y a quelques escaliers mais bien cachés). Paradiso : petit parking au niveau de l’eau. Le sable noir est très grossier, plutôt des graviers mêlés à des galets. Au dessus se trouvent des grumeaux gris clairs à blanc beige qui viennent de la falaise et qui sont doux sous les sandales ; on croirait marcher sur du polystyrène. Les longues lanières des herbes marines forment un mate accumulé depuis longtemps. Impossible de se déchausser pour une promenade pieds nus dans l’eau. Même la marche est fatigante, je m’enfonce heurtant parfois un galet. Cette plage doit être merveilleuse l’été pour se baigner et se rafraîchir dans la canicule. Aujourd’hui par ciel couvert elle a un aspect désolé.

On essaie plus loin, vers Kaboulou, encore un petit parking suspendu. Je descends par l’échancrure d’un petit torrent. Le sable noir est plus fin, plus doux sous les pieds. Le soleil fait une apparition, je suis ravie de la promenade. Une plage est aménagée : lits métalliques à la toile aux couleurs acides jaune fluo, vert, orange. Un bar très confortable avec d’épaisses banquettes en skaï est déjà ouvert. Depuis Pâques, les installations balnéaires  les tavernes et les plages s’organisent pour la saison qui commencera dès le début mai. Chaque jour l’île accueille davantage de visiteurs, de plus en plus de bateaux de croisière et de baigneurs dans l’eau.

Pori

Le port est minuscule, six ou sept bateaux de pêche, autant de barques abrités par une jetée artificielle. Un couple déjeune sur le bord du quai le vin est servi dans des verres à pied. Les pots de condiments sont alignés ; Nous nous éclipsons pour ne pas déranger ces agapes tardives (17h) ;

Vourvoulous

Une plage bordée de tamaris, toujours des graviers gris. Au lieu de marcher je rentre dans l’eau jusqu’à mi-mollets. Elle est très transparente avec la couleur bleu marine de certains bonbons à la menthe glaciale.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s