Le Radôme de Pleumeur-Bodou : musée des télécommunications

CARNET DU TREGOR 

Le Radôme de Pleumeur-Bodou
Le Radôme de Pleumeur-Bodou

Radôme : Rad pour Radar, Dôme pour Dôme.

Le Radôme fut construit en 1962 pour capter les émissions du satellite Telstar : le dôme blanc abrite l’antenne PB1  et fut en service jusqu’en 1985.

Telstar
Telstar

Il est l’attraction majeure d’un Parc de Loisirs comprenant La Cité des télécoms, le Planétarium de Bretagne, un village Gaulois.

Par un jour gris et humide, nous partons pour Pleumeur Bodou. Sous une belle halle en triangle, je me suis passionnée par cette Odyssée des Télécoms.

 

 

Les pères Fondateurs :

maquette du télgraphe deCchappe
maquette du tél graphe de Chappe
  • Chappe (1763-1805) et l’invention du télégraphe optique (héritier des signaux de l’Antiquité) en 1794 dans la France de la Révolution en guerre. Le réseau télégraphique fut mis en place pendant tout le 19ème siècle.
  • Samuel Morse (1791-1892) inventa le code morse en 1838.perrosdt2015 005 - Copie
  • Marconi (1874-1938) permis avec les ondes hertziennes les premières liaisons transatlantiques
  • Les Frères Lumière inventèrent le cinéma en 1895
  • Hollerith 1860-1929 inventa les cartes perforées en 1890 et fonda la Tabulating machine Co qui devint IBM
  • Lee Forest mit au point en 1906 la lampe triode à la base de l’invention de l’électronique
  • Eastman(1854-1932) inventa la pellicule souple
  • Edison (1847-1931) 1877, phonographe
  • Graham Bell (1847-1922) inventa le téléphone en 1875

    Téléphone mural
    Téléphone mural

Chacun de ces hommes illustre figure avec son invention dans une vitrine, très beaux objets.

Les téléphones anciens, muraux en bois ou en métal sont particulièrement décoratifs.  Surtout le Ericsson 1900 avec sa poignée ciselée. .

Un petit amphithéâtre permet de visionner un film retraçant l’histoire des communications : Le Murmure du Monde (17mn)

La salle suivante présente toutes sortes de télégraphes électriques

  • 1837 : télégraphe de Morse à ruban, robuste fut adopté en France en 1855

Mais d’autres systèmes que celui de morse, avec d’autres codes ont été utilisés jusqu’au milieu du 20ème siècle

perrosdt2015 010 - Copie
Télégraphe Morse à ruban
  • 1844 –  le télégraphe de Breguet à cadran qu’on tournait,  fut utilisé dans les voies ferrées
  • 1856 – le télégraphe de Hughes avait un clavier à touches de piano blanches et noires portant les lettres il permettait des transmissions à 40mots/mn et fut retiré définitivement en 1948
  • Le télégraphe Baudot n’avait que 5 touches avec 5 impulsions d’électricité positive ou négative utilisait le code Baudot.

Eclaireuse, j’avais appris le code morse comme tout bon scout qui se respecte mais j’ignorais que d’autres techniques et codes étaient utilisés.

Le complément logique du télégraphe est bien sûr le câble transmettant les signaux.

Les Télécoms sous-marins sont le sujet de l’exposition suivante. Une cale de bateau en bois lambrissée avec des hublots ronds  sert de décor présentant une énorme cloche qui était une cuve où était enroulé le long câble. Des gravures montrent comment il fut enroulé et déroulé. L’histoire des câbles sous marin est aussi celle des empires européens au 19ème siècle. Les Britanniques préfèrent la voie terrestre via la Turquie pour joindre les Indes(1865) ou via la Russie (1868). Mais pour le continent américain il n’y avait pas le choix.

Une autre salle est consacrée à ces câbles dans un décor abyssal, dans une pénombre bleutée avec des rochers noirs. Les câbles et les grosses ogives des répéteurs et amplificateurs sont posés sur les fonds ; Il y a aussi un robot pour la maintenance de ces câbles, sorte de petit tracteur autonome.

Les câbles sous-marins ont évolué en un siècle et demi :

  • 1850- 1960 : le câble contenait un seul conducteur en cuivre et servait surtout au télégraphe
  • 1950-1990 : câble coaxial permettant de conduire les conversations téléphoniques
  • 1983 : la fibre optique est un conducteur universel pour le téléphone et pour le numérique.

A 11h30 il y a un spectacle son & lumières dans le Radôme

On y entre par un sas. Dans l’entrée une maquette du satellite Telstar est suspendu dans une ambiance « années 60 » des images d’actualité sont projetées : les funérailles e Kennedy, dans un mur des écrans de télévision montrent des émissions dont je me souviens bien Bonne nuit les petits, Thierry la fronde, Les Saintes chéries, Le mot le plus long, Catherine Langeais présente une émission, la mire….souvenirs…

l'antenne éclairée pendant le spectacle
l’antenne éclairée pendant le spectacle

Pour entrer sous le dôme il faut attendre l’hôtesse qui parle avec un écho étrange dans la pénombre. Sous le dôme des poutrelles construisent un étrange échafaudage qui supporte un énorme cornet : l’Antenne, oreille capable de capter les signaux très faibles renvoyés par Telstar. Le Radôme est un ballon de dacron gonflé à l’air en surpression (la pression dépend de la météo)    . Haut de 50m de 64m de diamètre. Le spectacle destiné à tous public est inégal, l’intervention de deux personnages qui grimpent aux poutrelles est destinée aux enfants, mais la suite est passionnante. Il y est raconté l’histoire du montage en 116 jour de cette structure impressionnante, il y est expliqué comment Telstar n’était audible que 20minutes par jour, il a transmis des émissions de télévision en Mondiovision.  On entend Yves Montand, on voit la couverture de Salut les Copains, avec les couleurs de l’époque. Les satellites géostationnaires ont rendu caduque l’Antenne. Le spectacle se termine en lumière colorées.

cet arbre est une éolienne
cet arbre est une éolienne

Sur l’esplanade devant le globe un grand tableau Landart, vert et blanc. Au centre un bloc de granit imitant un menhir immortalise la visite du Général de Gaulle. Tout autour des installations de deux télégraphes de Chappe permettent aux enfants de s’envoyer des messages, deux cabines sont reliées par des fils qui chantent sont une manipulation grandeur nature, pour communiquer en morse, il y a aussi une cabine autonome avec panneaux solaires et éolienne pour les régions où l’énergie électrique n’arrive pas. Il y a aussi un arbre à énergie, dont les feuilles en plastique vert sont de petites éoliennes. Plus loin,  diverses paraboles complètent le cercle.

Sous la halle, à l’étage il y a une exposition temporaire sur les Illusions d’Optique exposition très fournie et très pédagogique, ludique aussi. On participe, certains illusions sont spectaculaires, on le les ressent pas toutes cependant.

Au rez de chaussée, les Télécoms spatiales, une belle salle autour d’une photo aérienne de la Bretagne et des Pays de Loire, raconte la suite de l’histoire avec des maquettes de satellites et de la fusée Ariane. Des vidéos racontent les lancements de la fusée. Après avoir lu attentivement toutes les explications sur l’histoire du télégraphe je n’ai plus la patience et la concentration pour étudier sérieusement cette histoire.

Le temps s’est éclairci. Nous pouvons pique-niquer à l’extérieur (salade de pommes de terre, thon anchois, olives).

La tête reposée, je peux affronter une dernière exposition Les Coulisses du monde digital qui commence par l’algèbre de Boole passe par les langages Fortran, Cobol ou Basic inconnus maintenant du grand public dont j’avais entendu parler, étudiante, quand l’ordinateur était réservé aux spécialistes. Avançant dans la chronologie, on voit l’évolution des téléphones, et des explications un peu abstraites, beaucoup à lire. Je n’accroche pas trop.

Comme le temps s’est éclairci et qu’il fait un pâle soleil nous retournons à la mer pour un tronçon de sentier côtier jusqu’à Trégastel. La mer est haute ; sous la faible lumière, les paysages changent.

Pendant ce temps Dominique a acheté des coquilles Saint Jacques de Saint Brieuc à des prix défiant toute concurrence (2.90€/kg) avec des salicornes.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

3 réflexions sur « Le Radôme de Pleumeur-Bodou : musée des télécommunications »

  1. « Thierry la fronde » etait un des nombreux … »serial films » (de France et de USA) que nous avons vu ici au TV (chaque Samedi matin)… Au sujet du Morse, je me souviens qu’il a ete un temps dans ma vie quand j’etais capable de receptioner 22 ou 23 groupes / minute des signaux Morse (une groupe=5 letters et/ou numeros)… Et en 1998, j’ai appris comment preparer et souder la fibre optique avec un appareil de jonction japonais…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s