Torquemada : Victor Hugo

CHALLENGE VICTOR HUGO

Les jardins de Séville
Les jardins de Séville

Lecture commune (désolée pour le retard )

Petite chronologie de l’Espagne : 

Tomàs de Torquemada né à Valladolid en 1420, confesseur de la reine Isabelle de Castille et du roi Ferdinand d’Aragon . Nommé Premier Grand Inquisiteur en 1483, rédigea le « code de l’inquisiteur » 1481 la fin de sa vie se retire dans un couvent comme simple moine.

lonja-valence-rois-catholiques
dans les médaillons de la Lonja de la soie de Valence les rois catholiques

Isabelle la Catholique et Ferdinand II d’Aragon régnèrent de 1475 à 1504

Décret de l’Alhambra chassant les Juifs du Royaume (mars 1492)

Don Isaac Abravanel proposa 300.000 ducats contre l’abolition de l’édit d’expulsion.

Sixte IV  pape de 1471 -1484, se plaignit en 1481 des excès de l’Inquisition espagnole

Alexandre VI Borgia pape de 1492- 1503

Saint François de Paule 1416- 1507 ermite, erre sur les chemins de Calabre et de Sicile au temps où l’action se déroule.

Étonnant comme la pièce de Victor Hugo colle à la « Grande Histoire » ! La seule inexactitude est l’attribution du nom fantaisiste de Moïse Ben Habib et fait du financier un rabbin. Mais le marchandage pour les 300.000 ducats, les hésitations des souverains  et la phrase de Torquemada sont vérités historiques.

Judas vous a vendu trente deniers.

Cette reine et ce roi sont en train de vous vendre 

Trente mille écus d’or

 

L’intrigue concernant les deux jeunes novices Sanche et Rose m’a moins intéressée, je n’ai pas été vérifier l’existence de ces deux personnages. L’opposition entre l’autorité royale et celle du Grand Inquisiteur n’est pas évoquée dans Wikipédia (sans doute devrais-je chercher des sources plus approfondies!).

Voilà comment Victor Hugo présente les deux Rois très catholiques :

Deux masques, deux néants formidables

La reine ; elle est la crainte et moi suis l’effroi

………

L’homme de marbre auprès de la femme de bronze

Les peuples prosternés nous adorent tandis

Qu’on nous bénit en bas, nous nous sentons maudits

L’encens monte en tremblant vers nous et l’ombre mêlée

L’idole Ferdinand à l’idole Isabelle

Le personnage de Torquemada, Grand Inquisiteur,  campé magistralement par Victor Hugo est d’une actualité criante. C’est la figure du fanatique qui fait du Bûcher , non seulement une punition, un spectacle terrifiant de propagande, mais aussi un moyen de rédemption.

Ecoute, Dominique a mal compris la flamme

Elle est sublime, à moins qu’elle ne soit infâme

Dominique voulait punir, je veux sauver

Les bûchers sont éteints, je viens les relever.

………

Toutes ces femmes, tous ces vieillards, tous ces hommes,

Tous ces esprits, tomber aux hurlantes Sodomes

Courez!sauvez à coup de fourche ces maudits, 

Et faites-les rentrer de force au Paradis!

Monologues terrifiants de Torquemada, évocation non moins effrayante des bûchers de l’inquisition. Victor Hugo écrit un terrible réquisitoire contre le fanatisme de Torquemada. L’intervention de Saint François de Paule montre qu’il ne rejette pas le christianisme mais l’intolérance. 

TORQUEMADA 

Mais tu fais, dit-on, mon père, des miracles? 

FRANCOIS DE PAULE

J’en vois. Tous les matins l’aube argente les eaux

L’énorme soleil vient pour les petits oiseaux,

La table éternelle aux affamés servie

Se dresse dans les champs et les bois, et la vie 

Emplit l’ombre, et la fleur s’ouvre, et le grand ciel bleu

Luit ; mais ce n’est pas moi qui fais cela, c’est Dieu.

 

 

 

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

3 réflexions sur « Torquemada : Victor Hugo »

  1. ET je me rends compte que je n’avais pas laissé de commentaire! Excuse-moi! J’ai été vraiment HS pour le challenge cette année; je suis en train de le relancer; enfin d’essayer! Très intéressant de l’avoir vu sur un plan historique et tu as raisons d’en souligner l’actualité : le fanatisme est toujours prêt à renaître de ses cendres.. s’il est jamais mort !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s