Installation à Qawra – Saint Paul’s Bay

CARNET MALTAIS

asint Pauls’s Bay

Le Petit Futé a largement décrié Qawra où nous avons loué un appartement. « royaume de l’hébergement bon marché » , « bars en sous-sol aménagés en salle de jeux ».

Nous nous attendons au pire. Ce n’est pas la rangée d’hôtels monstrueux sur le bord de la corniche , la circulation démentielle et le parking impossible  qui vont nous rassurer. Quand amanda nous ouvre l’appartement nous somme bluffée. Il est tout neuf, luxueux, blanc gris et taupe comme tous les décors contemporains, très vaste et confortable. Nous ne mourrons pas de faim à Qawra ! Il y a des supermarchés à chaque coin de rue, petits et grands. Le plus proche est petit et sympa, et plus loin Trolees est la version maltaise de Carrefour (produits de la marque Carrefour). Nous avons un grand réfrigérateur et un grand congélateur, mieux qu’à la maison. Il y a deux chambres et deux salles de bain !  L’épicerie de base se trouve dan les placards et Robert Abela, le propriétaire, arrive avec une petite table carrée pour le balcon Robert est vraiment très sympathique toute  nos préventions tombent. Il y a deux balcons mais on n’utilisera pas celui de la chambre. En revanche nous resterons sur celui de la salle avec pour vis-à-vis un hôtel très classe Palazzin 4*avec palmiers et piscine.

Il ne reste plus qu’à trouver une plage pur me baigner. Au premier abord cela va être cmpliqué. La rute le long de la mer est bordée de chaque côté. D’un côté par els hôtels, de l’autre par des établissements avec piscine, restaurants ou saunas. Pas de trace de plage. L’accès aux piscines est réservé soit au clients de l’hôtel soit hors de prix (27€/jour) . J’avise un passage entre deux murs qui conduit à la mer. Il y a une « plage plutôt un quai de ciment avec quelques bancs et une échelle. Ce n’est ni la belle plage de sable de Mellieha, ni la corniche de Xlendi mais c’est en bas de la maison. Des dames maltaises en robes fleuries ou brodées de paillettes sont assises  sur le rebord en ciment. Je leur demande si on peut se baigner ici. Oui, c’est leur plage ! Elles s’y retrouvent tous les étés. Nous faisons connaissance. Elles sont très fières de leur langue maltaise. Je leur dit que cela ressemble à de l’arabe. « Mais c’est de l’arabe ! mais il y a du français , au lieu de dire « good morning on dit Bonjou ! ». « nous sommes méditerranéennes ! » affirment –elles. A l’école elles ont étudié 4 langues, le Maltais, l’anglais, l’Italien et le français. Ellees ne comprennent vraiment pas pourquoi les Français parlent si mal l’anglais.

On se prend en photo, on se promet de se revoir. Je suis contente d’avoir des copines maltaises.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s