Dans les veines ce fleuve d’argent – Dario Franceschini

dans-les-veines-de-ce-fleuve-dargent.1302103190.jpg

A la veille d’un voyage qui doit me conduire de Bologne au Delta du Pô

merci à Dominique qui m’a recommandé ce roman!

 » … Je dois le retrouver. Un matin, à l’école, avant de partir, il m’a posé une question à laquelle  je n’ai jamais répondu… »

se souvient Bottardi quarante-deux ans plus tard, qui commence le voyage à la recherche de son camarade perdu de vue.

Voyage en charrette le long du fleuve, omniprésent. Voyage dans les souvenirs, à travers les villages d’une contrée toute habitée par le fleuve. Peuple du Fleuve, pêcheurs, lavandières  sont les figurants des épisodes qui se succèdent, mais aussi aubergistes et forains ainsi que le charretier Artoli qui emmènera Bottardi le long du chemin de halage au pas tranquille de son cheval.

Baignades et amours sur les plages du fleuves, noyades aussi

p4170097.1304770776.JPG

Le fleuve, jamais nommé, mystérieux, puissant est-il réel ou mythique? j’ai dû me faire confirmer par Internet la présence de l’esturgeon dans le Pô. Page 125, j’en ai la confirmation, c’est d’ailleurs la seule occasion de lire ces deux lettres : Pô.

« Tu vois, Primo, tous les jours depuis toujours, je ne fais que ça : aller et venir jusque-là. Pourtant je viens seulement de comprendre que le fleuve est comme la vie. C’est pourquoi – dit-il en le montrant d’un signe de tête – lorsque je vais vers l’amont je regarde l’eau qui coule vers moi et , comme maintenant, je me sens bien. il me semble être plus fort, pouvoir regardeer le fleuve dans les yeux comme si je lui disais « Tu peux bien aller où bon te semble, tu ne m’entraîneras pas avec toivers la fin. Moi, je vais vers le haut, lmà où la vie commence »…. »mais lorsque je vais vers l’aval, je suis envahi par la mélancolie, c’est comme si le fleuve m’aspirait et m’emportait avec luui sans même s’apercevoir de moi et de ma charrette….. »

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

3 réflexions sur « Dans les veines ce fleuve d’argent – Dario Franceschini »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s