George Dandin au Vieux Colombier

THÉÂTRE

george dandin

Je n’aurais peut être pas eu l’idée d’aller voir Molière dans cette mise en scène de la Comédie Française. Trop classique? Il a fallu qu’on m’invite. Et j’ai passé un très beau dimanche!

Je ne connaissais pas George Dandin ou le mari confondu , j’ai donc eu le plaisir d découvrir les rebondissements  l’intrigue. Comédie plutôt grinçante qui m’a fait bien peu rire  où George Dandin, paysan riche,  d’avoir épousé une fille noble qui le fait cocu, le méprise et le ridiculise.

La satire sociale est sévère : le  mari reçoit d’abord une leçon de savoir-vivre, de la part de ses beaux-parents qui lui enseignent les règles de politesses applicable par un roturier quand il s’adresse  à une personne de noble condition. Humiliante leçon, alors que ces nobles ruinés ont été bien content d’épouser la fortune de leur gendre. la parole du mari est mise en doute alors que l’amoureux de bonne condition est considéré.

Peu importe les évidences, George Dandin sera toujours ridiculisé tandis que la jeune et frivole épouse s’en sort avec les honneurs et un culot monstre. Pendant la  pièce ma sympathie allait naturellement vers ce pauvre homme humilié. J’étais indignée de l’aplomb d’Angélique et de sa suivante Claudine. A bien y  réfléchir, Angélique est aussi victime du marché de dupes ourdi par ses parents. Mariée sans son consentement à un homme qu’elle ne peut aimer, elle se défend avec les arguments dont elle dispose. Elle aussi a droit au bonheur!

george dandin décor

Hervé Pierre a choisi de monter la pièce en costumes, mais au XIX ème siècle, dans le décor de Courbet est-il écrit dans le programme. Ce gros lourdaud barbu m’évoque plutôt un Russe. La pièce a des résonances tchékoviennes. Mise en scène très habile : la ferme est figurée par des planches disjointes sur deux niveaux, le plateau figurant l’extérieur tandis que l’intérieur de la maison se devine par les jours entre les lattes. Tout autour on se croirait dans une forêt de résineux.

Mon seul regret, Lully avait écrit des ballets pour agrémenter ce divertissements. Au XIXème siècle, ils auraient été hors de saison. Donc exit Lully!

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

4 réflexions sur « George Dandin au Vieux Colombier »

  1. Un George Dandin qui rappelle Tchékhov! Pas mal! En fait, cette comédie est d’une grande noirceur. Et tu as raison de dire qu’Angélique est tout aussi victime que le mari trompé. Mais Molière fustige Dandin et ne l’épargne pas parce que c’est un snob, un arriviste, qui a voulu sortir de sa classe sociale et qui reçoit sa punition.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s