Le Jour de mon abandon – Elena Ferrante

LE MOIS ITALIEN D’EIMELLE

le-jour-de-mon-abandon

J’ai été scotchée par l’Amie Prodigieuse et sa suite Le Nouveau nom et j’attends la suite! Quand Eimelle a proposé le 25 Octobre comme jour dédié à Elena Ferrante j’ai téléchargé derechef Le Jour de mon abandon sans trop me préoccuper de cet abandon et du contenu mortifère possible. J’ai fait confiance au talent de l’auteur qui m’avait enchantée précédemment. Et puis, j’ai laissé filer le 25 Octobre, entre deux voyages, la Masse Critique, on oublie parfois les engagements aux Challenges….

Donc, le 25, j’ai démarré Le Jour de mon abandon en toute urgence et en toute confiance! Et je l’ai fini le 27 avec soulagement. Non que mon retard m’ait empêché de dormir, mais plutôt parce que cette lecture est une épreuve. Il relate la rupture du mariage d’Olga 38 ans,  et de Mario qui lui a annoncé sans aucun préambule qu’il la quittait.

Olga est d’abord incrédule, elle cherche les raison de cet abandon. Puis, comprenant que la situation est irrémédiable, elle sombre dans un naufrage pénible à suivre.

Elena Ferrante ne nous épargne aucun détail de la vie quotidienne d’Olga, ni la promenade du chien, qui était l’apanage du mari, ni la lessive qu’elle trie, les enfants à l’école….tout ce qui fait la vie d’une ménagère de bientôt 40 ans, qui a oublié ses rêves d’écriture, qui a laissé tombé un travail  dans une maison d’édition plutôt gratifiant, qui était soucieuse de son élégance pour plaire à Mario et qui se retrouve flouée de tout.

Olga n’est guère sympathique, je n’arrive pas à m’identifier à elle, ses réactions m’agacent.  Comme toujours, l’écriture d’Elena Ferrante déborde, l’analyse fouille dans la psychologie et dissèque les moindres réactions du personnage. Autant Lila et Elena sont pleines de vie, des battantes, complexes,étonnantes autant Olga est passive devant son destin de femme-mariée-mère-de-famille-abandonnée-par-un mari-atteint-du-démon-de midi.

Le talent de l’auteur n’est pas en défaut. Si le jour de son abandon est finalement assez terne, c’est plus tard que la tragédie va s’amplifier. Pendant un jour, un véritable enfer

Après cette légère déception, j’attends toujours avec impatience le tome3 de la série de l’amie Prodigieuse!

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

6 réflexions sur « Le Jour de mon abandon – Elena Ferrante »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s