Plages au Nord-Ouest d’Himarë : Dhermi, Gips, Jale

CARNET DES BALKANS/ ALBANIE

Jale

La route SH8 est spectaculaire. Dès la sortie d’Himarë elle grimpe dans une garrigue odorante. Petit détour à la sortie d’Himarë par la plage de Livadhi, un camping, quelques hôtels.

Nous décidons de pousser jusqu’à Dhermi (au Nord ouest) et de visiter les plages sur le chemin du retour. La traversée du village de Vouno  est en circulation alternée tant la rue est étroite. Les ânes stationnent devant les maisons.

Dhermi

Les plages sous Dhermi sont merveilleuses mais privées et très touristiques. Oserai-je me baigner au Drymades Beach : galets blancs, rochers sombres, côte très découpée, eau limpide turquoise mais parasols soignés et bar très chic. Je me lance à l’eau. C’est une baignade merveilleuse avec le sentiment que la plage est réservée aux clients de l’Hôtel situé plus haut. Les autres plages sont toutes sur le même modèle, un parking pour les clients, des installations sophistiquées, ..

Gyps

Gyps: le chemin qui mèneà la plage

Une belle route bordée de lampadaires, étroite mais avec des refuges pour se croiser, c’est trop beau pour être honnête. Qu’allons nous trouver ? Un parking sous un grand chêne, payant, 200lekë. La dame annonce une plage de rêve à 15 minutes de marche. Je pars sans eau, sans téléphone ni chapeau en sandales et robe de plage sur mon maillot. Le chemin est rugueux, il ne descend presque pas et se trouve en balcon très haut au dessus de l’eau. Je marche 25 minutes et enfin aperçois la plage qui est encore bien loin. C’est l’affaire d’une demi -journée si on veut profiter de la baignade et prendre son temps pour remonter tranquillement.  Pas moyen de prévenir Dominique puisque je n’ai pas pris le téléphone .Je fais demi-tour sans m’approcher de Gyps qui a pourtant l’air merveilleuse, si attirante avec son canyon, échancrure dans des roches rouges piquetées de cyprès.

Jale

La plage de Jale est accessible en voiture. Nous nous y arrêtons pour nous baigner et déjeuner. Jale ne se montre pas sous son meilleur jour : des ouvriers travaillent à cimenter les trottoirs, des plagistes préparent les parasols de plage pour la saison qui commencera dans une dizaine de jours en juillet. Juillet c’est bientôt et rien n’est prêt ! Nous choisissons les lits de plage bleus. Il y a du vent, il fait bon. Autour de la plage, des constructions en ciments de couleurs criardes. Des gens passent avec des fruits frais ; j’achète un gobelet de framboises appétissantes. A peine ai-je sorti le porte-monnaie que surgit un gamin de 13/14 ans pour réclamer 500 lekë pour le parasol et les lits. Au lieu de donner un reçu, il file et donne le billet à des plus grands qui rigolent ouvertement de nous ; On s’est fait rouler !

calamars grillés

13h30, nous sommes seules à la taverne : tables carrées, chaises de bois, calamars grillés et makaronade de la mer. Au lieu d’un verre de vin blanc la serveuse apporte un pichet. Les calamars sont entiers, bien grillés ; les spaghettis sont aussi excellents avec la sauce tomate et persil. Ce serait un très bon repas si la serveuse n’avait pas cherché à nous arnaquer avec la monnaie. Nous rentrons contrariées. Dommage, on quittera Himarë avec cette impression.

Makaronade de la mer

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

6 réflexions sur « Plages au Nord-Ouest d’Himarë : Dhermi, Gips, Jale »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s