Finca Isla : un jardin botanique tropical

CARNET DU COSTA RICA 

Heliconia

 

Je trouve le but de promenade idéal pour l’après midi : la Finca Isla : un jardin botanique à la sortie de Puerto Viejo . Depuis 1987, une plantation de cacao abandonnée a été débroussaillée et transformée en ferme expérimentale. Le projet agricole ne s’étant pas révélé viable, on s’est tourné vers le paysagisme et le tourisme. A l’entrée un homme dreadlocks et allure rasta me conduit dans la serre des broméliacées. Ces épiphytes peuvent être cultivées en pot. Leurs feuilles forment une coupe remplie d’eau où les grenouilles rouges placent leurs têtards. C’est ici que j’ai la chance d’ observer 3 minuscules grenouilles. J’essaye le nouveau Lumix et son téléobjectif de 100. Les grenouilles sont vives, sautent, se cachent, c’est un vrai casse-tête que de les photographier. Après multiples tentatives j’obtiens un bon cliché qui va se trouver effacé par des manipulations malencontreuses. Le Lumix est d’un maniement complexe.

 

A la sortie de la serre, le parcours est indiqué sur un plan plastifié. Un livret guide complète les explications. Je passe devant le Palmier marcheur ainsi nommé parce que son tronc ne touche pas terre, il est soutenu par des racines aériennes qui ressemblent à des pattes ; Je me perds dans la forêt sombre de hauts arbres préservé pour l’ombre qu’ils donnaient aux cacaoyers.

Une clairière est plantée de poivriers facilement reconnaissables à leurs grains. Il faut ensuite identifier le mangoustanier, la Sapotille, la vanille et nombreux arbres dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Lequel est l’arbre à durian dont les fruits sentent si mauvais ? A quoi ressemblent les noix de cola ? Le petit sentier bien marqué sur le plan est envahi d’herbes ou recouvert de feuilles sèches. Je tourne en rond dans un labyrinthe. J’ai l’impression de passer et repasser devant les mêmes bananiers ; La promenade zen tourne à l’aigre, vais-je trouver la sortie ?L a visite se termine avec un verre de jus de fruit et un carreau de chocolat bio local.

Jacquier

J’ai encore le temps de faire une promenade à Shawandha entre les bungalows bien cachés dans la propriété et découvrir le ceibo (fromager en Afrique) de 60 m de haut et d’une circonférence impressionnante avec ses racines externes en pans triangulaires. Regarder ses hautes branches donne le tournis.

Bromelias dans la serre

Pour dîner Dominique commande de l’osso-bucco et moi, un plat végétarien mijoté dans une feuille de banane qui forme un bol très creux contenant des carottes, des courgettes, brocolis, christophine parfumé et épicé. Heureusement le riz éteint le feu des épices.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

2 réflexions sur « Finca Isla : un jardin botanique tropical »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s