Tenir tête aux dieux -Mahmoud Hussein – Gallimard

LIRE POUR L’EGYPTE

Sphinx et pyramide

Mahmoud Hussein est le pseudonyme réunissant deux auteurs : Bahgat El Nadi et Adel Rifaat. Ce court roman (167 pages) se déroule dans l’Egypte de Nasser en 1959. Le héros est un jeune étudiant en médecine idéaliste, marxiste mais hésitant à se définir communiste.  Il a été raflé comme de nombreux opposants au régime, interné sans jugement, à la Citadelle du Caire puis dans un camp au Fayoum. Nadia lui écrit chaque jour. Ses lettres, sa présence qu’il sait faire surgir lui donne la force de garder sa dignité devant les humiliations de ses geôliers. 

S’opposer aux dieux, ce titre avec les dieux au pluriel en Egypte, m’avait fait penser aux dieux des pharaons. Erreur! Quand le jeune homme emploie cette expression, il fait allusion à Homère qu’il a découvert avec la littérature étrangère et Marx. C’est Ulysse, en tuant le Cyclope, et les bœufs du soleil, qui a provoqué la colère des dieux. Pénélope lui fait penser à la fidélité de Nadia. Les épreuves d’Ulysse, aux siennes. 

S’opposer aux dieux, s’opposer aux gardiens. Pour conserver les lettres de Nadia il a su provoquer le terrible chef aux lunettes noires du camp d’Al-Fayoum. En s’opposant à lui, il a gagné l’estime de ses camarades. Au bagne d’Abou Zabaal, il conservera cette ligne de conduite malgré les coups. L’éditeur laisse à la fin un cahier de feuilles blanches. Pour que le lecteur en écrive la fin?

On peut lire ce livre comme un roman d’amour, ou comme un roman historique se déroulant dans l’Egypte de Nasser.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Une réflexion sur « Tenir tête aux dieux -Mahmoud Hussein – Gallimard »

  1. Merci chère Miriam,
    infatigable voyageuse. J’étais arrivé au bout de l’écriture, peut-être répondant à la définition du cinéaste par Almodovar : « un écrivain raté, un comédien raté, un musicien raté et peut-être surtout un dictateur raté ». Au plaisir de te voir à une séance de Voyage en Kabylie du 15 au 27 avril, puis les 5 et 12 mai et au-delà peut-être au Saint-André ou ailleurs.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s