Les Enfants du Ghetto – Israël Zangwill

LONDRES,  WHITECHAPEL 1892

Israel Zangwill, 

L’auteur, Zangwill est un juif anglais (1864- 1826) , né dans une famille pauvre d’émigrés d’Europe de l’Est. Ecrivain, humoriste, il gagne le surnom de « Dickens juif » puis publie Le Roi des Schnorrers, une longue nouvelle humoristique. En 1897, il assiste à Bâle au 1er Congrès sioniste. En 1903, il soutient le « projet Ouganda » , projet d’implantation juive en Afrique de l’Est qui est finalement rejeté en 1905. Après la Déclaration Balfour, il se rallie à la colonisation en Palestine mais dès 1923, il critique la politique sioniste de l’époque. Epouse en 1903 Edith Ayrton, une féministe, il milite pour le droit de vote des femmes. 

J’ai trouvé ce livre dans une édition de 1918 (traduction Pierre Mille), joli livre relié cuir rouge dont le seul défaut est la taille minuscule des caractères à moitié effacés sur du papier jauni. les Belles Lettres ont sorti une nouvelle édition en 2012 , traduit par Spire.

363 pages, 22 chapitres comme 22 saynètes, tragi-comiques, décrivant chacune un aspect de la vie de cette communauté de juifs orthodoxes, le  souvent immigrés de fraîche date s’exprimant encore en yiddish pour les parents, en anglais pour les enfants. On rencontrera un émigrant pauvre, un Rabbin pieux et sa famille, on assistera à une grève, on passera une soirée de Shabbat, avec des jeunes gens on dansera au bal de Pourim, on ira acheter du poisson au marché où l’on croisera des Juifs anglais plus riches, on assistera au Séder de Pâques…..

Témoignage ethnographique? Non pas seulement,c’est un roman avec des personnages attachants et originaux.  On suivra la famille pauvre de Mosès Ansell, chômeur, veuf, père de quatre enfants. Celle du Reb Shemuel est plus honorable. Et d’autres personnages tous aussi pittoresques comme l’écrivain Melchisedec Pinchas, prétentieux, verbeux , qui cherche à se faire valoir aussi bien à la Ligue de la Terre Sainte que comme leader syndicaliste quand les ouvriers des Sweatshops cessent le travail, ou quand il courtise Hannah, la fille de Reb Shemuel….

La grande affaire, c’est bien sûr le mariage des filles. Mariages arrangés ou mariages d’amour? Mais aussi, et surtout,  mariage juif avec toutes les contraintes de la Loi et de la tradition. Une bague au doigt passé par simple plaisanterie va entraîner la catastrophe…

Un roman touchant, souvent drôle et aussi émouvant.

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

3 réflexions sur « Les Enfants du Ghetto – Israël Zangwill »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s