Sibiu : en cherchant la ville close – Remparts

un mois en Roumanie en Logan chez l’habitant

roumanie-dt-052-copie.1290497095.jpg

 

  La signalisation routière de Sibiu est bizarre, elle ne concerne que les camions de passage et pas les touristes : aucune indication « centre-ville » ou « Parking ». Des hôtels émergent : Hilton, Ramada ou Ibis à des prix très « européens » en €. On galère, traversant des quartiers minables aux barres décrépites ou dans les pavillons avec jardinet.

Par hasard, nous tombons sur les murailles qui ceignent la ville close. Tout au long, il y a des parkings.


De l’autre côté des remparts de brique, nous trouvons une promenade ombragée et herbue bordée des maisons aux teintes pastel de la rue Cetacii avec les trois tours et la galerie ou des compagnons menuisiers travaillent.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s