de Créteil à Cancale, par la RN12

CARNET DU MONT SAINT MICHEL A SAINT MALO

Parmi nombreux itinéraires, nous avons choisi la nationale 12 qui traverse la Normandie avec 4 voies (2×2- 110km/h) jusqu’à Alençon, 368km en tout.

 

Verneuil sur Avre: église saint Jean


 

Verneuil/Avre

Verneuil-sur-Avre  est une étape charmante: petites rues  commerçantes bordées de maisons anciennes à colombages, deux tours: celle de l’église Saint Jean, ruinée, a de beaux restes, des ogives gothiques, des sculptures dans la pierre blanche fine. Chez le charcutier, nous achetons du museau et du taboulé. Pour trouver une pâtisserie, j’emprunte la rue qui conduit à la deuxième tour : celle de l’église de la Madeleine sur la place principale. Verneuil est très animée ce matin sous le soleil.

La RN12  coupe le parc Régional du Perche, traversant la forêt de Reno-Valdieu. les collines ont déjà revêtu des couleurs automnales par cette  matinée radieuse. Nous évitons Mortagne-au-Perche et plus loin Alençon. La route se rétrécit vers Pré-en-Pail,  elle traverse les le Parc régional  des Alpes Mancelles,   collines boisées et  vastes panoramas.  Dans cette région, nous décidons de pique-niquer  espérant avoir une belle vue dans cette campagne pittoresque. Première tentative dans le pays d’Andaine, retour à la nationale. Un peu plus loin nous quittons la route principale pour une église Saint Roch signalée. C’est un bon choix : village minuscule et très calme grand parking ensoleillé et vide ; On peut s’asseoir sur les marches du calvaire.

Le Mont Saint Michel

moutons de prés-salés

Direction, Mont Saint Michel, traversant une Normandie que nous ne connaissons pas. Isigny, Avranches. Alors que  nous sommes encore dans les collines : comme une surprise, le Mont saint Michel apparaît au loin. Cette apparition me fait penser à celle de la cathédrale de Chartres dans la Beauce. Je l’attends mais ses tours me surprennent toujours.  J’ai vu le Mont saint Michel il y a presque quarante ans. Sa silhouette est bien sûr connue, mais je suis frappée par sa présence. Dans la campagne plate, on ne remarque que lui. Il nous attire comme un aimant. Nous faisons halte au premier parking venu pour le photographier. Chance : un troupeau de moutons de prés-salés se trouve dans le polder en contrebas. Les mères ont la tête noire, les agneaux sont presque tous noirs.

Nouvel arrêt sur une digue dominant le polder. Le Mont,milieu des végétaux, ne semble pas être une île. La mer est si loin ! J’avance d’un bon kilomètre en direction de l’eau sans m’en rapprocher

Il fait si beau que nous avons envie de plage. Arrêt au Hirel, la mer est basse, toujours loin,  je marche un quart d’heure sur le sable mouillé rayé par les roues des chars à voile et constellé de coquilles de coques brisées.

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Une réflexion sur « de Créteil à Cancale, par la RN12 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s