Le GR autour de la Ria d’Etel : Pont Lorois, vieux Passage, Etel

CARNET DU MORBIHAN

vieux passage à marée basse


Un sentier balisé passe juste derrière le pré et l’étang du gite, descend  à la Ria. Caché entre deux murettes moussues sous des noisetiers, il serpente et arrive aux maisons bretonnes. Le sentier côtier passe sous le Pont Lorois que j’emprunte. Même opération sur l’autre rive : je passe sous le pont, marche entre les maisons pour arriver sur la plage. Le GR est approximatif, rarement balisé et inondé par marée haute, heureusement la mer descend !

Le sentier côtier reprend entre deux haies. Par les trouées je reconnais notre marchand de moules, sur l’autre rive. Les ajoncs ont été taillés, le paysage devient plus austère jusqu’à Vieux Passage (le hameau autour du pont est  nommé Passage Neuf). Vieux Passage est un port minuscule avec sa petite digue, ses barques, son groupe de maisons traditionnelles. Dans un recoin il y a même de très jolies maisons de pierre avec des volets bleus, de la vigne vierge roussie. Pas une fausse note, un très bel endroit.

Un sentier côtier empierré longe les dernières maisons, il faut ensuite descendre sur la plage, contourner un petit cap rocheux, j’arrive sur une nouvelle anse au sable jaune. Un groupe de chasseurs affublés de gilets fluo orange, munis de clairons, manœuvre une meute de chiens de chasse à la robe blanche tachetée de brun aux oreilles pendantes très fringants. Je ne suis pas équipée en fluo et préfère rejoindre la route plutôt que de me trouver au milieu de cette battue.

La côte vers le sud est bordée de chantiers navals,et d’ un cimetière à bateaux.Pas de sentier littoral.  On rejoint en voiture la Barre d’Etel derrière une très belle dune qualifiée de « Champ de tir » sur la carte. En face, la dune est protégée par des panneaux, de ce côté la menace de tir est efficace, j’arpente pieds nus la plage, 20 minutes dans un sens, 20 dans l’autre.

Le ciel s’est plombé, la lumière est rasante. Groix se détache, les vagues roulent écumantes, des écriteaux interdisent la baignade « courants violents ». Le grain est grossier, mes pieds s’enfoncent et ma progression est ralentie. Sous ces nuages bas je pense à la plage du golfe de Guinée avec ces grosses vagues dangereuses, mais là-bas je verrais les petits crabes courir vers le haut de la plage, je rencontrerais des pêcheurs, des enfants déguenillés alors qu’ici c’est désert. Je tremperais aussi mes pieds dans l’écume tiède et mousseuse….

Barre d'Etel

Pique-nique  devant Etel : langoustines . Nous les avions achetées vivantes. J’ai mis des algues séchées dans l’eau de cuisson et arrêté aux premiers frémissements à la reprise de l’ébullition. Elles sont parfaites !

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

2 réflexions sur « Le GR autour de la Ria d’Etel : Pont Lorois, vieux Passage, Etel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s