Lyon promenade à pied en soirée

ESCAPADE A LYON 

Louis XIV place Belcourt
Louis XIV place Belle cour

Nous arrivons avec une facilité déconcertante à l’Appart-hôtel cours Albert Thomas.

4*, sombre et contemporain, chambre sur un jardin planté de platanes, murs blancs sérigraphiés  de violet : Louis XIV en majesté (symbolisant la Place Bellecour) l’opéra, quai de Saône…meubles gris anthracite, tabourets hauts de bar, coin cuisine dissimulé. Parfait !

A la réception, j’ai pris des plans pour localiser ma chambre AirBnB, rue de Nice. La rue de Nice n’est pas sur le plan, mais Googlemaps trouve.

Shanghai
Fresque de Shanghaï

Steet Art  dans le voisinage, en déposant ma valise, nous commencerons le tourisme. Justement, nous passerons devant  la Fresque de Shanghaï . Boulevard des Etas Unis  il y a d’autres fresques. Bonne façon d’aborder la ville par le Street Art !

dscn8290

 

Ma chambre se trouve dans une petite maison dans une impasse , dans une zone peu construite, derrière d’anciennes usines. Calme garanti. Bon accueil, j’aurai le temps plus tard de mieux connaître ma logeuse, l’urgent est de faire la connaissance du chien qui devra me renifler pur me laisser entrer ce soir à mon retour. Le décor est très Rock’n Roll, un graph surtout un mur : rouge, noir et blanc, un chat, masque la porte qui mène à mon domaine : une petite chambre, genre chambre d’étudiant, avec une jolie douche au carrelage multicolore, un bureau, un rangement avec l’Union Jack maladroitement peint. La fenêtre donne sur un jardin.  Chambre basique, tout à fait suffisante pour deux nuits. J’ai l’intention de rester avec les copines et de ne pas m’y attarder.

streetart-clems

Nous avons donné rendez-vous à Marine qui loge à Villeurbanne à l’arrêt du tram boulevard des Etats Unis. Le temps de rejoindre l’arrêt, elle est arrivée. Soit les transports de Lyon sont très rapides, soit les distances ne sont pas très grandes. Nous continuons à pied, la grande avenue Berthelot jusqu’au Rhône, à grandes enjambées. L’avenue Berthelot est large, peu intéressante, en face c’est la gare de Perrache.

A la tombée de la nuit,les quais du Rhône sont animés, promeneurs, joggers, cyclistes. Un bateau-restaurant  appareille pour un dîner-croisière. Le long du quai Claude Bernard, l’Université de Lyon occupe des bâtiments officiels. La largeur du Rhône nous impressionne.Trois  grues sont soulignées de rouge, on les croirait plantées pour le décor. Après la piscine et ses « soucoupes volantes »nous traversons le fleuve sur le pont de la Guillotière. J’aime prendre contact d’une ville avec mes pieds. En marchant j’ai le temps de prendre des repères, d’apprendre le nom des artères, de m’étonner du paysage, d’éprouver les distances.

Il fait complètement nuit quand nous arpentons les rues commerçantes qui mènent à la place Bellecour où nous devons retrouver Nadia. On regarde les belles boutiques chics, et les maisons bourgeoises. Au milieu de la place : La statue équestre de Louis XIV par Lemot, et à ses pieds allongés, la Saône et le Rhône. Cette place est immense ! Ses dimensions empêchent d’avoir une impression d’ensemble d’autant plus qu’un marché est installé sous des tentes blanches qui gâchent un peu la vue.

dscn8281

Par une rue étroite aux belles façades nous arrivons sur la Place des Jacobins ornée d’une belle fontaine. Les restaurants sont nombreux dans le quartier, et les terrasses des cafés aussi. Nous allons tester la gastronomie lyonnaise si réputée. Ma bourse n’est pas vraiment à la hauteur des  prix sur les ardoises dans les restaurants de cuisine lyonnaise. En revanche, au Salmon shop, pour 13 ou 14€, nous avons choisi saumon en papillote, au curry, en escalope mi-cuit ou gravlax mariné à la scandinave. Les desserts sont très bien servis, un avec deux cuillers, c’est parfait.

opera-clems

Lyon by night : l’Opéra, l’Hôtel de Ville et son architecture compliquée et surchargée, le Musée des Beaux arts…L’Opéra est étrange, composé de deux parties : un socle de pierre très orné, ressemblant aux Opéras que je connais, Garnier, ou Budapest, ou Vienne et un demi-cylindre vitré. Par les grandes baies de l’opéra ancien on voit des fresques par les vitres de la structure supérieure, on devine les cintres où sont pendus les décors. L’éclairage rouge est très réussi.

Comme nous admirons les illuminations, Nadia précise que Lyon, ville Lumière, y est particulièrement attentive, les éclairagistes lyonnais sont internationalement réputés….

Sur la rue de la République les policiers manifestent avec un brassard. Comprenant leur fatigue et leur exaspération, je suis quand même dubitative, et je scrute les visages pour repérer ceux qui – de toute évidence – ne sont pas policiers. Nous terminons notre tour by night sur les quais du Rhône, puis place Bellecour, non sans avoir photographié Fourvière, sa basilique illuminée, sa tour Eiffel étincelante, et ses couvents massifs soulignés d’un liseré brillant.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

4 réflexions sur « Lyon promenade à pied en soirée »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s