A la plage! d’Asnelles à Cabourg

BALLADE NORMANDE

A la srtie dde Ouistreham : une maison un peu délirante avec les fleurs du mal recopiées sur la façade

Dimanche matin, il fait beau, j’ai envie de continuer la promenade abandonnée hier soir à Asnelles mais je ne me suis pas renseignée des horaires de marée. La Gold Beach d’Asnelles  hier me paraissait immense, mais le coefficient de marrée est élevé (87) et l’eau arrive au ras de la digue, impossible de marcher sur la plage. Je me renseigne avant de partir auprès des pêcheurs, il vaut mieux emprunter le sentier dans le marais puis dans la dune. C’est moins agréable que les pieds dans l’eau mais il n’y a pas le choix ,et puis cela change !

marée haute!

Asnelles, Ver  et  Meuvaines sont moins chics qu’Arromanches , les maisons en bord de mer sont plus modestes et parfois le dallage de la « corniche » est malaisé et étroit de 50cm mais cela passe . Ce matin, dimanche, je rencontre beaucoup de joggers qui me dépassent allégrement. Après le marais, une dune plantée d’oyat borde la plage qui est en galets. Aucun regret de marcher sur le sentier, les galets ne sont vraiment pas agréables pour marcher (pour nager, j’aime bien parce que l’eau est plus transparente) . Nous nous sommes donné rendez-vous au parking du camping Canadian Scottish   de Graye-sur-mer qui est le camping municipal malgré son nom britannique. C’est un camping traditionnel, pas un camp de luxe et c’est bien sympathique. La mer se trouve à 15m.

Nous avons encore un pique-nique de luxe : 3 très belles langoustines chacune que nous disséquons avec application pour ne rien perdre ni des pattes ni de la tête (céphalothorax dit l’ancienne prof de SVT). Heureusement  nous avons des assiettes, de la mayonnaise en tube et tout notre temps !

L’après-midi je continue la balade à la sortie de Courseulles, que je n’avais vraiment pas envie de parcourir à pied avec ses immeubles noirs d’ardoise. Je découvre qu’il y a un pont qui se lève pour les piétons pour éviter de contourner toute la marina qui est fort étendue.  Après Courseulles jusqu’à Saint Aubin je recommence la promenade de jeudi. Pour marcher près de l’eau il faut aller très loin et la mer a tellement découvert l’estran qu’on marche dans la vase. Finalement les promenades au bord de l’eau réservent des surprises !

Pour notre dernier soir à Ouistreham , au menu moules marinières. Sur l’ardoise, je note la provenance Hollande. Aout n’est pas franchement la saison pour les moules normandes.

Lundi 21 Aout : Cabourg et retour

Varaville : maison normande

Initialement nous aurions dû rentrer déjà samedi, il faut donc bien partir ! Le ménage est vite fait (nous avons passé tout le temps dans le jardin et ne sommes rentrées dans la petite maison que pour cuisiner et dormir). A 10 heures nous  sommes sur le Pont Pegasus en direction de Cabourg.

plage de Varaville-Cabourg 11h30, sous les nuages

Le ciel très nuageux se dégage juste après ma promenade sur la plage. Au déjeuner, une crêpe jambon fromage, achetée au camion, pas très savoureuse, la crêpe est sucrée, le jambon c’est du poulet et le fromage fondu est sans goût, ni sel ni poivre). Mais le soleil d’Aout brille et chauffe ; je vais enfin pouvoir me baigner.

14h sous le soleil

Seul bain de cette petite semaine. Il y a de belles vagues, l’eau est à 19° et l’air à 20°. Malheureusement mon maillot sans bretelles a un élastique bien fatigué. Une vague prise de face me déshabille ; je me jette dans l’eau et un maître nageur très consciencieux vient à mon secours. « Il y a un problème madame ? « – « oui, mais vous ne pouvez vraiment pas m’aider ! » je ne sais pas s’il a compris pourquoi je rampe le ventre sur le sable en essayant discrètement de me rhabiller. Il va falloir que je m’achète un autre maillot !

1

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

4 réflexions sur « A la plage! d’Asnelles à Cabourg »

  1. je ris cela ne m’est jamais arrivé mais c’est typiquement un rêve récurrent : se retrouver déshabillée et en mauvaise posture, pour toi le rêve est devenu réalité
    tu as trouvé un nouveau maillot ?

    J'aime

    1. @Aifelle et Dominique : j’ai trouvé un nouveau maillot qui ne s’enroulera pas : un tankini avec bretelles. Tankini c’est l’intermédiaire entre bikini et burkini : deux-pièces mais couvrant le haut. Je l’ai acheté sur Internet et c’est une démarche que je vous déconseille! Il faut essayer avant!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s