Saint Genis des fontaines

CARNET CATALAN

Saint Génis des Fontaines : Linteau roman

Saint Genis des fontaines se trouve à mi-chemin entre Le Boulou et Argelès en bordure des Albères. Nous retrouvons les vergers fleuris rose vif des pêchers et blancs des cerisiers. J’espère que le gel ne les a pas atteints.

Pêchers
Pêchers

Le cloître et l’église méritent le déplacement. Le linteau du porche de l’église abbatiale est un repère dans la sculpture romane, c’est la plus ancienne sculpture romane datée 1019-1020. De plus il est de toute beauté.

L’abbaye de Saint Genis fut fondée en 780 par Sentimir. Les Arabes avaient quitté le Roussillon vingt années plus tôt. Monastère bénédictin, elle s’augmente d’un cloître au XIIIème siècle. A la Révolution, avec la vente des biens de l’Eglise, elle passe à plusieurs propriétaires qui l’utilisent à diverses fins. Un pilier fut même démonté pour laisser place à un foudre. On a enduit les colonnes. En 1924 -1926, un antiquaire l’a vendu en pièces détachées. Une grande partie a été transportée  au château des Mesnuls (Yvelines) achetée par le banquier roumain Jean Chrissoveloni. Trois chapiteaux ont été conservés au Louvre d’autres à Philadelphie. Seul un propriétaire avait refusé de vendre

Cloître de saint Génis

En 1975-1980, Saint Génis a cherché à reconstituer son patrimoine. Les chapiteaux des Mesnuls et du Louvre sont revenus tandis que des copies sont parvenues de Philadelphie.

chapiteaux romans

Le cloître du 13ème siècle est fait de trois marbres : rose de Villefranche de Conflent, blanc de Céret et noir des Corbières. Les chapiteaux racontent chacun une histoire : Un chapiteau noir porte des visages habités de serpents, tourments de l’enfer ou corruption des corps, un rose raconte la procession de l’abbé qui est entouré de deux clercs . Un autre montre un personnage armé d’un gourdin, un autre tirant une chèvre ; Il y a aussi des animaux : tortues, aigles, chouette. Enfin, des sirènes rappelleraient aux moines qu’ils doivent combattre le mal et en dénoncer les aspects multiformes. La recherche des représentations m’amuse toujours beaucoup.

L’église abbatiale Saint Michel a été d’abord construite au 8ème siècle mais reconstruite à la fin du 11ème siècle et consacrée à nouveau en 1127

Sa nef est haute, assez dépouillée et les retables dorés contrastent comme hier à Collioure.

intérieur baroque

Je termine la visite par l’exposition de peintures Des Pics et des étangs de Gérard Guiot, artiste peintre de la terre du sud ainsi qualifié dans le texte de présentation. Selon ce texte « Gérard Guiot dessine et peint les terres gorgées de soleil et balayées par les vents, le Mistral, la Tramontane, le vent marin. Il vit aujourd’hui à Lunel-Viel dans l’Hérault à deux pas de la Tour de Farges, domaine de François Sabatier où séjourna  en 1850 le peintre Gustave Courbet…. »

GérardGuyot

J’ai bien aimé ces peintures colorées.

Gérard Guyot

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

2 réflexions sur « Saint Genis des fontaines »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s