par les rues de San José

CARNET DU COSTA RICA

mercado Central

Mercado Central

Coup de cœur du Guide du Routard autant pour les boutiques que pour les sodas.

Devant le Théâtre National des rangs d’écoliers en belle chemise blanche vont assister à une représentation.

8h45, à l’angle de la Calle 6 et de l’Avenida Central :  le Mercado Central. Les boutiques ouvrent, les marchands lèvent les rideaux de fer et suspendent leur marchandise au-dessus des vitrines. Il y a assez peu de légumes et fruits, plutôt des poissonniers, des bouchers et fromagers. Le poisson n’est pas étalé à plat comme chez nous mais rangé dans des casiers de verre avec de la glace. Difficile d’entrevoir un poisson entier. Une case contient des œufs de tortue. Les herboristes ont fait de jolis étalages ; On peut également acheter des souvenirs.

Les allées étroites me font penser à un souk oriental mais avec les odeurs et la saleté en moins ; ici tout est emballé. Dans la rue on emballe dans du plastique même oranges, pamplemousse et melons qui ont pourtant une grosse peau ?

Un peu déçue, je fais quelques photos.

La Poste

la poste

Au-delà des tours de ciment de la Banque Centrale et de la Banque Nationale, plusieurs immeubles Belle Epoque surchargés de stucs attirent mon attention. Le plus imposant est la Poste : monumentale. Je pense à la Poste de Saïgon. Dans le hall, des marchands de souvenirs, de bonbons et de petits objets ont installé leurs étals, au fond se trouvent les guichets postaux, sur le côté les boites postales.

En face, il y a une place soignée avec un bel arbre.

Marchands de rue

place de la Culture

En passant, je remarque sur les vitrines des commerces, des photocopies priant gentiment les marchands ambulants de ne pas s’installer devant la vitrine du magasin. Ces derniers semblent bien tolérés aussi par les policiers. Les marchands de billets de loterie se déplacent et proposent aux passants. A certains coins de rue, les Témoins de Jéhovah raides dans leurs costumes, proposent leurs brochures. Près de la place de la Culture, des artisans fabriquent des bijoux avec des pierres dures de la ficelle ou des fils de maillechort. Le résultat est séduisant et je me laisserais bien tenter.

Des écoliers entrent au Musée de l’Or qui n’ouvrira qu’à 10 h pour les touristes.

Place de la Démocratie

Jimenez Deredia Place de la Démocratie2

Le Musée National ressemble un peu à un château avec tour et créneaux, avec escalier monumental, crépi de jaune. C’est une ancienne caserne qui a été transformée lorsque l’armée a été abolie en 1948. Juste à côté se trouve le bâtiment en construction de l’Assemblée législative. A l’arrière du musée un mur est le support d’une exposition de Street Art les artistes ont signé leurs œuvres.

On entre dans le Musée National par des cylindres en verre emboîtés. Il existe un ticket groupé pour les trois Musées principaux : National, du Jade et de L’Or : 33$ ce qui ne fait économiser qu’un modique somme et qui ne dispense pas de la queue. Comme les trois musées sont proches, on peut envisager la visite dans la journée.

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s