La plage de Carolles à Saint Pair-sur-mer

BALADE NORMANDE – BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Saint Pair sur mer : Estuaire du Thar

La plage de sable s’étend de Carolles jusqu’à Saint Pair en passant par Jullouville et Kairon.

Pieds nus. C’est une balade très agréable quand la mer est basse. Ce matin seule une étroite frange de sable mouillé est dégagé mais recouverte de graviers, galets, coquilles brisées et de millions de crépidules . Je suis forcée de remettre les tongs.

Dominique m’attend sur le parking au-dessus de l‘Estuaire du Thar, petit fleuve de 25 km prenant sa source près de Villedieu les poêles. Forte de mon expérience de la veille avec les traversées du Lerre et de la See-Selune, je passe le Thar à gué sur la plage sous l’oeil de deux dames qui m’applaudissent. Des centaines de mouettes et goélands étaient sur la plage mais à mon arrivée il n’en reste presque plus.

Selon le Guide Vert, à Saint Pair visite de la  Chapelle Sainte Anne et de la grande église Saint Pair au centre du village. La petite chapelle a été restaurée en 1934 si bien qu’elle paraît toute neuve avec son toit de tuiles ses larges baies et sa porte neuve. Plus aucun cachet et en plus elle est située au coin d’un carrefour passant!

L’ardeur restauratrice ne date pas d’hier: la vieille église romane a été remaniée vers 1880. La vieille tour de moellons noircis est encastrée dans le transept de pierres claires qui parait tout neuf et qui l’écrase. Par chance l’église est ouverte : la mode néo-gothique a caché le plafond roman. la bigoterie moderne se manifeste par des écriteaux d’un humour douteux  :« ici on confesse gratis, ailleurs aussi… »

La piété populaire ne fait pas toujours bon ménage avec l’histoire de l’architecture!

En revanche la place du village est très agréable et très vivante. Jullouville et Kairon, seee voisines sont des stations balnéaires endormies hors saison tandis que Saint Pair sembleactive. une petite ville bien active.

Nous faisons un  petit tour à Granville près des ports pour découvrir une petite plage où  un panneau signale des pêcheries. Qu’entend-on exactement par « pêcherie »? Il y en a même des néolitiques en pierre vers Saint Jean de Thomass au sud de Carolles.

Je rentre à pieds par la plage, la mer est descendue et la promenade est plus facile agrémentée par la rencontre avec un trotteur tirant un sulky.

1

Nous avons un joli gîte, pourquoi ne pas en profiter? Nous déjeunons dehors dans le jardin. Gastronomie locale : andouille de Vire, bulots de Granville et camembert délicieux et crémeux sur du bon pain. Et ce soir, ce sera moules à la crème crue normande!

Et cet après-midi ce sera baignade avec sauts dans les vagues.

Les Vacances!

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s