San José : Musée du Jade – Musée de l’Or

CARNET DU COSTA RICA

Musée du Jade

C’est un musée très moderne et très vaste.

Au rez de chaussée :on présente les plus belles plaques ciselées de teintes allant du vert au blanc en passant par le bleu pâle. La plupart des plaques ressemblent aux haches de la pierre polie. Elles sont incisées représentant souvent une figure humaine stylisée aux yeux horizontaux, au nez en triangle bouche horizontale. Les mains posées sur l’abdomen. Certaines représentent des animaux : bec d’aigle et yeux ronds, on reconnait également certains animaux ; Un petit singe m’a bien plu !

Au premier étage :  dans une grande salle, on  donne des explications plus détaillées:

La jadéite est un silicate d’aluminium et de Na. La néphrite, silicate Ca et Mg. La couleur dépend du taux de Chrome

Le jade ne se trouve pas au Costa Rica, il provient du Mexique, bien au nord et a voyagé soit par terre passant par le Nicaragua soit par mer sur les côtes Caraïbe et Pacifique.
les premières cultures à travailler le jade furent les Olmèques et les Mayas vivant au Mexique au Guatémala et au Honduras

On montre la technologie du travail du jade : une vidéo montre le travail au tour avec une pointe de jade par frottement sous l’eau. On peut même essayer de travailler le jade soi-même, de toucher.

Ces objets de jade étaient magiques et permettaient au chaman de communique avec les esprits.

Les objets précolombiens de jade renvoyaient à un esprit protecteur assigné à chaque personne à sa naissance.

A l’étage supérieur des salles Jour/nuit montrent les objets dans leur contexte naturel, dans les croyances. Un culte chamanique est même illustré.

C’est un très beau musée. Il faudrait rester une bonne demi-journée, regarder chaque vitrine. Profiter de l’ambiance. On donne un bracelet qui permet de sortir manger un morceau (il y a aussi une cafétéria) et revenir. Quand je sors, je garde soigneusement le bracelet à mon poignet. Comme pour le Musée National, j’en veux au guide du Routard et à Lonely Planet de ne pas avoir fait la promotion de ces musées passionnants. Si j’avais su, j’aurais commencé les visites la veille.

Avant de continuer les visites, nous déjeunons dans un grand restaurant El Patio del Balmoral. C’est cher et pas terrible. Notre choix était motivé par le grand patio aéré.

Musée de l’Or

Il est construit en souterrain sous la Place de la Culture.

Comme les deux autres musées, il retrace le peuplement du Costa Rica avant d’aborder les chefs d’œuvres précolombiens, choisissant un éclairage original avec la vidéo « We are in motion » on insiste sur les migrations successives qui ont constitué progressivement la population Costaricienne. Aussi bien les migrations des premiers peuplements que l’arrivée des Espagnols, l’importation des esclaves d’Afrique, l’ émigration chinoise à travers le Pacifique, les migrations récentes….

Chronologie des sociétés précolombiennes

  • D’abord de 15.000 à 2000 av. JC les chasseurs-cueilleurs sont venus par le d2troit de Behring.
  • Autour de 8.000 av JC les grands animaux se sont éteints et on assiste aux débuts de l’agriculture
  • De 2000à 300 av JC : les Fermiers primitifs ont commencé également à produire des céramiques
  • 300 av JC à 300 AD les sociétés des « chefs » ont élaboré les premières productions en jade et en. Cette société était hiérarchisée avec des chefs, des artisans, des soignants, des artistes
  • 0 et 500 AD développement de la métallurgie
  • 800 à 1550 : Société des chefs tardive avec des fonctions héréditaires

Evidemment cela fait un peu doublon avec ce que j’ai vu ce matin au Musée National mais je ne m’en plains pas. C’est tellement nouveau pour moi qu’une nouvelle clarification n’est pas superflue !

Les objets en or sont le plus souvent de minuscules personnages ou des animaux ! de très mignonnes grenouilles parfois des humains à tête d’animal.

Métallurgie : le minerai provenait parfois du Mexique mais aussi du Pérou et tout le long de la Cordillère des Andes. Le Jade a anticipé le travail du métal. L’or ne l’a supplanté qu’autour de 500 de notre ère. Au Costa Rica on trouve de l’or par orpaillage autour de Sierpe   la plus grande pépite (2.3kg). l’or est martelé en chauffant légèrement ou moulé.

Thèmes animaliers : grenouilles, aigles, chimères, lézards, crocodiles..

Une ferme traditionnelle est reconstituée. Comme dans le Musée du Jade, on aborde le thème du chamanisme. Le dernier chaman en fonction chez les Bribris fut assassiné en 1910

Une autre section aborde le rôle de la Femme dans la société indienne. Certaines tribus ont un système matrilinéaire, et la femme a un très grand rôle dans le maintien de la tradition orale. De belles vidéos sont proposées.

Encore une fois, je suis frustrée de ces visites trop rapides et superficielles. J’en veux à nos guides de ne pas avoir insisté sur la richesse des musées.

San José : Musée National

CARNET DU COSTA RICA 

Musée National

On entre dans le Musée National par des cylindres en verre emboîtés. Il existe un ticket groupé pour les trois Musées principaux : National, du Jade et de L’Or : 33$ ce qui ne fait économiser qu’un modique somme et qui ne dispense pas de la queue. Comme les trois musées sont proches, on peut envisager la visite dans la journée.

Musée National

C’est le musée historique. On accède à la cour par une rampe dans un jardin tropical.

La Place d’Armes et les boules précolombiennes

J’essaie ici de retranscrire les notes prises lors de la visite.

Au Pléistocène le Costa Rica était peuplé d’une mégafaune de taxodontes (hippopotames), mastodontes (éléphants) et de mégathériums(paresseux) , cerfs, tapirs et sangliers étaient déjà présents.

occupation humaine :

– 10.000ans était constituée de chasseurs-cueilleurs ayant traversé le Détroit de Behring entre -50.000 et -40.000 ans évoluant par groupes de 20 à 30 individus dans un climat favorable.

  • 7000 ans -5000 ans les hommes se sédentarisent et cultivent le maïs et des arbres fruitiers (anones, cacao, yucca sapotille, avocats et poivrons
  • 300 avJC – 500 AD Ils vivaient dans des maisons aux toits de palmes connaissaient la technique de la céramique et leurs pratiques funéraires étaient élaborée avec des tombes en forme de bouteille, avec sculptures et offrandes. On a retrouvé des bijoux en jade. Les sculptures de pierre sont tout à fait étonnantes représentant des animaux : jaguars, crocodiles, oiseaux à longs becs et parfois en trophée des têtes de captifs

    Sculptures de pierre
  • 300 – 800 on observe une diversification des styles de céramique

C’est mon premier contact avec la sculpture et la céramique précolombienne. Je suis ébahie de tant de beauté. Je ne m’attendais pas du tout à cela.

Entre l’Epée et la Croix raconte la conquête du Costa Rica par les Espagnols :

Entre l’Epée et la Croix

1511 établissement du Royaume du Panama

A la découverte du Costa Rica par Christophe Colomb, ce dernier avait dit qu’il y avait beaucoup d’or. L’Or était un symbole de puissance aussi bien chez les populations précolombiennes mais il n’avait pas de valeur économique . les mines se trouvaient au Mexique ou au Pérou.

Céramique précolombienne

1523 : Création du conseil des Indigènes

1542 : nouvelles lois rédigées à l’instigation du prêtre Bartolomé de Las Casas,

1563 : fondation de Carthagène. Le Costa Rica était une province marginale, avec une société de fermiers vivant au rythme des cloches et des cycles agricoles.

 

Dans une salle le face à face des Espagnols et des esclaves est mis en scène : en face des représentations espagnoles on montre l’art africain.

Les races étaient entremêlées une estimation de 1778 compte 60% métisses, 18%noirs, 12% indiens, 10% espagnols

Au 19ème siècle : guerre contre les flibustiers

1848 : Proclamation de la République du Costa Rica

1856 -1857 : Campagne nationale on assiste à la construction d’un discours sur l’identité nationale.

1897 -1917 : Libéralisme et Modernité

La Pays du café : le café était le « grain d’or » négociable sur le marché mondial, c’est une véritable entreprise capitaliste.

La construction du chemin de fer est associée à la culture de la banane à grande échelle

Canal de Panama

On assiste à des conflits entre l’Eglise et l’Etat

J’aurais dû prévoir beaucoup plus de temps pour ce musée qui est passionnant !