Une après midi à San José

CARNET DU COSTA RICA

Hôtel Presidente Avenida Central

Le taxi nous attend. Il nous emmène avec un autre couple français qui voyagera demain avec nous sur Air France et qui a suivi un autotour de l’Agence Trio comme nous.

Le chauffeur est charmant et bavard. « Pourquoi ces grillages autour des maisons particulières, même ces rouleaux de barbelé ? » demande le monsieur français « les Costaricains ont une culture sécuritaire, « répond le chauffeur, « « c’est commercial ! » résume-t-il. Nous passons devant un magnifique stade tout blanc, tout neuf « Cadeau de la Chine – commente-t-il – « la condition était la rupture avec la Thaïlande, le Costa Rica a obtempéré. » Pourquoi la Thaïlande ? N’est-ce pas plutôt Taïwan ? je pense à part moi. Le taxi est pris dans les embouteillages. Dans le trafic on remarque surtout les autobus multicolores, violets, verts, les taxis rouges et des utilitaires. Nous avons le temps de regarder les constructions hétéroclites, jolies villas anciennes coincées dans des hideux immeubles de béton couverts de grandes affiches. Hôpital des enfants, trois étages de balcons colorés. La Cathédrale avec ses coupoles à travers les grilles d’un parking. Pas de voitures garées sur le bord des trottoirs. Ici on les enferme dans des parkings privés grillagés. Encore la manie sécuritaire !

San José : Place de la culture

Nous suivons depuis un long moment l’Avenida Central qui devient piétonnière dans le Centre. On doit la contourner par l’avenida 2 puis par la 3. Le quadrillage des rues est très logique. D’un côté les avenidas paires parallèles à l’avenida central. De l’autre, les impaires. A angle droit les calleégalement numérotées ; Notre Hôtel Presidente s’ouvre sur la Calle 7. Sa façade toute bariolée est l’œuvre de l’artiste Sergio Guillen « Buscando el Gato » on le trouve ! (le chat).

Le Lobby est au premier étage : briques et poutres, un loft sophistiqué avec de beaux canapés profonds un établi pour les ordinateurs en libre-service pour les clients, des machines à écrire en décoration et des casiers métalliques. En face des toilettes des dames, une robe de soirée faite de fleurs se reflète dans un miroir. C’est original et de bon goût.

Avenida Central

La chambre, est plus classique. Confortable avec la clim (pas en marche), la Télévision Grand Ecran (TV5), un frigo, une gravure.

A peine les valises posées, nous partons à la découverte de San José ou plus précisément d’un restaurant pour le déjeuner, et d’un supermarché. L’Hôtel Presidente est idéalement situé à un bloc de la Place de la Culture où se trouve le Musée de l’Or et le Théâtre National. Nos fenêtres donnent sur l’Avenida Central. Comme il est un peu tard, on se contente d’empanadas de l’échoppe au coin de la rue, croustillantes, d’une pâte aérienne, remplie d’une sorte de crème au poulet. C’est léger, léger.

Théâtre National

Je renonce aux visites dans les musées. J’ai envie de marcher, de respirer l’air de San José sentir la vie de la ville. Contraste après le calme de la jungle, il y a trois heures on n’entendait que les oiseaux !

Autour de la Place de la Culture, de nombreux vendeurs de billets de loterie crient leurs nombres. Les feux rouges sont sonores et bippent quand les piétons peuvent passer. Dans les magasins on pousse un peu fort la sono. En ce moment ce sont les Soldes d’été. Au Costa Rica la saison sèche est appelée « l’été » même si on est au mois de mars. Rabais sensationnels sur les chaussures, les blouses et les maillots de bain. C’est joli. Nous sommes dans un quartier chic. Malheureusement nos valises sont pleines à craquer. L’Avenida Central est noire de monde.

San José : Exposition Jiménez Deredia
LA FUERZA Y LA UNIVERSALIDAD DE LA ESFERA

La Municipalité de San José a organisé une exposition des sculptures monumentales de Jimenez Deredia. Né à San José en 1954, c’est un sculpteur d’envergure internationale. IL a été invité au Vatican a exposé à Rome, Lucque, Trapani, Mexico et La Baule.  Les sculptures sont en bronze et en marbre blanc. Elles sont disposées le long de l’Avenida Central et sur toutes les places du Centre. Le Thème : La Fuerza y l’Universalidad de la Esfera est sans doute en rapport avec les grosses boules précolombiennes qu’on a trouvées au Costa Rica. Partant du  volume de la sphère, par de légères mutations – Genesis – on passe de la sphère à l’œuf, puis à la femme. Femmes rondes qui font penser à Botero . Femmes épanouies aux traits indigènes ; Formes arrondies où l’on retrouve la sphère, Noire ou blanche. J’aime la douceur du marbre de Carrare

Un portail chinois m’a intriguée. Le Barrio chino est composé de nombreux bazars, des boutiques  vendant de l’alimentation, tenus par des Chinois, ou pas, vendant des produits chinois, mais pas que…Le long de la rue des lions ou un mandarin de pierre confirment le caractère asiatique.

l4ENTR2E DU QUARTIER CHINOIS

Je parcours l’Avenida Central jusqu’au Musée de Jade et au Musée National de chaque côté de la Place de la Démocratie. Il y a d’autres sculptures de bronze, sculptures permanentes ; San José aime bien les sculptures :

Le Théâtre National serait, d’après le Routard, une visite incontournable, le plus beau bâtiment de la ville avec ses statues de Beethoven et de Chopin. J’entre pour la visite. Guidée à 16h, on me prévient, ce sera dans la pénombre pare qu’il y a une répétition. Je renonce. Jette un  coup d’œil à l’entrée. Ce genre de mini-opéra-Garnier  e me passionne pas.

San José en fleurs

Je rentre à l’hôtel, j’en ai plein mes sandales. Dîner KFC. Vers 19h30, tout est fermé sur l’Avenida Central, même KFC et McDo sont vides. Les noctambules doivent festoyer ailleurs que dans le centre !

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

6 réflexions sur « Une après midi à San José »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s