Un jour à Lens

ESCAPADE NORDISTE

La Gare de Lens et son beffroi

1h10 de TGV : un saut de puce! Depuis longtemps, l’idée de visiter le Louvre-Lens faisait son chemin. 

Les mineurs mosaïque Gare de Lens

A la sortie du train, en Gare de Lens, je suis surprise :

Les terrils de Lens

me voici loin de la Région Parisienne, le paysage a changé, les maisons de brique, les terrils qui se profilent, l’accent des gens à qui je demande mon chemin. Me voici en voyage!

Street Art : mineur et foot

25 minutes à pied, à travers Lens et un parc arboré qui remplace le site minier. Je marche commodément sur ce qui était un chemin de fer : le Grand Cavalier, des panneaux jalonnent la promenade et rappellent le passé minier.

Le Louvre-Lens

Le musée construit par une agence japonaise, très contemporain, sobriété horizontalité, métal et verre, bordé par un parterre d’herbes folles et de fleurs jaunes. Au sol, des formes arrondies, des graviers noirs entourés de petits talus rappellent le charbon et l’emplacement des fosses. En face, la bande horizontale des corons. On a pensé à installer des transats de bois, classiques où je m’installe pour attendre l’ouverture à 10 h.

Louvre-Lens, parc et transats

L’exposition Homère qui a motivé mon voyage m’a occupée presque trois heures. J’en sors éblouie et je fais une pause3 à la cafétéria déjeuner (plats et surtout desserts très originaux).

Homère

La moitié du Louvre-Lens est occupée par la Galerie du Temps, promenade chronologique à travers l’Europe et le Moyen Orient (jusqu’en Iran) de l’Antiquité à la période classique. Chaque objet mérite qu’on s’y arrête. Il n’y a que des chefs-d’oeuvres. Mais l’exposition Homère m’a tant occupée que je n’ai plus le courage de prendre des notes: la synthèse est difficile aussi, tant il y a de temps et d’espace parcouru. Sur un blog ami j’ai trouvé un diaporama tout à fait extraordinaire. CLIC ICI.

Mithra

Il reste encore une exposition à ne pas manquer celle d‘Hicham Berrada.

Hicham Berrada

Lens vaut une promenade dépaysante avec ses maisons de briques, ses façades Art Déco, ses souvenirs ouvriers, maison des syndicats, maisons de bienfaisance. L’Office de Tourisme m’a donné un plan des façades remarquables en centre-ville et j’en profite pour faire les soldes.

Façades Art Déco

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

2 réflexions sur « Un jour à Lens »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s