Han d’Islande – Victor Hugo

CHALLENGE VICTOR HUGO

 

Entamé dans une série de « LECTURES POUR L’ISLANDE » , j’ai vite compris qu’il n’y avait rien d’islandais dans ce roman de jeunesse de Victor Hugo, sauf peut être le tempérament volcanique et contrasté du bandit, héritier des héros vikings qui ont fondé l’Islande. Han d’Islande se déroule en Norvège au 17ème siècle, et met en scène une révolte des mineurs instrumentalisée par un noble intrigant. 

 

Roman historique, roman romantique, roman fantastique dans l’inspiration de Walter Scott. Fjords et montagnes de Norvège comparables aux lacs écossais!

« C’était un tableau sombre et magnifique que cette vaste nappe d’eau réfléchissant les derniers rayons du jour et les premières étoiles de la nuit dans le cadre de hauts rochers de sapins noirs et de grands chênes. L’aspect du lac, le soir produit quelquefois, à une certaine distance, une singulière illusion d’optique ; c’est comme un abîme prodigieux, perçant le globe de part, laissait voir le ciel à travers la terre. »

C’est tout d’abord un roman d’amour que le jeune Hugo, âgé de 18 ans, pour sa fiancée alors que le reste de l’oeuvre était le fruit d’une imagination débordante alliée à une surprenante documentation:

« il n’y avait qu’une seule chose observée : l’amour de la jeune fille. Ce n’était pas suffisant, à son avis, pour faire un bon roman. Mais c’était plus qu’il n’en fallait pour justifier, à ses yeux, celui qu’il écrivait puisqu’il y contait, chapitre par chapitre, son propre roman d’amour avec Adèle Foucher. Et voilà pourquoi, étant très amoureux, il avait noirci tant de papier »

Pourtant, elle est bien pâle cette Ethel, pure et vierge…reflet d’Adèle, par comparaison aux personnages masculins pleins de fougue, d’audace et parfois de fourberie!

 

Han d’Islande, personnage fabuleux, monstrueux est précurseur de l’Homme qui rit ou de Quasimodo. Dans cette oeuvre de jeunesse apparaissent les thèmes de l’horreur de la peine de mort, de la révolte des opprimés , les mineurs, qu’Hugo traitera magistralement plus tard. Aussi, goût de la démesure et des décors fantastiques.

Oeuvre de jeunesse, mais déjà un beau Victor Hugo!

 

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

5 réflexions sur « Han d’Islande – Victor Hugo »

  1. Je l’avais trouvé assez mal fichu dans mon souvenir (à part le personnage du méchant Han bien sûr). Heureusement que ce petit auteur a persévéré et s’est amélioré par la suite !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s