les Colosses de Memnon et le temple d’Amenhotep III

CARNET ÉGYPTIEN 2019

les colosses de Memnon et la montagne thébaine au coucher du soleil

Le déjeuner est très bien servi : salades et tehina, puis trois cassolettes de terre cuite avec un ragout de bœuf, des courgettes parfumées à l’aneth, et des haricots blancs plus du riz jaune auquel nous n’avons pas touché. Nous refusons également les bananes au dessert. Pour finir, je sirote longuement mon café mazbout parfumé.

Promenade aux Colosses de Memnon

Je n’avais pas compris ce que faisaient les Colosses isolés au milieu des terrains agricoles. Avant d’aller en Egypte j’avais entendu l’histoire de ces statues chantantes au lever du soleil. De la terrasse de notre chambre, quand nous guettions le spectacle de l’aurore, nous aurions pu les entendre….

Strabon, 1 an après le séisme de 27 av ; JC avait émis quelques réserves par rapport à Pline l’Ancien et Tacite qui auraient entendu une voix humaine ou Pausanias, de la musique. Les Grecs identifiaient la statue à Memnon, le Héros de Troie qui aurait régné en Ethiopie après la chute de la ville. Ce colosse aurait reçu la visite d’Hadrien et de Septime Sévère mais la statue se serait tue devant ces Empereurs romains.

Encore une histoire qui m’enchante !

A notre dernier passage en 2010, nous avions été consternées par la destruction d’une grande partie du village de Gournah, des champs de canne et des jardins autour des Colosses. Nous avons découvert hier un chantier de fouilles archéologiques et des tas de briques crues.

Au lieu de prendre le sentier dans les champs je longe la route et découvre qu’on a apposé toute une série de panneaux que je traduis ici.

Restauration du temple d’Amenhotep III (AménophisIII)

colosses d’amenhotep III

L’équipe qui fouille le site est dirigée par Hourig Sourouzian

Le temple d’Amenhotep III était un temple gigantesque complètement disparu à l’exception des colosses qui gardaient l’entrée devant le premier pylône. Ce grand temple possédait trois pylônes, chacun gardés par des colosses plus petits que le célèbre Memnon. Pourquoi ces pylônes ont-ils disparu ? Plusieurs hypothèses : selon les panneaux ils auraient été bâtis en briques crues, les briques alignées pourraient être utilisées à les reconstruire. Selon Wikipédia, Akhnaton aurait saccagé le temple polythéiste de son père, il aurait servi de carrière pour l’édification des temples funéraires postérieurs. On a retrouvé bses des colonnes : leur diamètre est impressionnant !

Les archéologues ont mis au jour de nombreuses statues : les colosses en morceaux remis debout, deux stèles , la stèle sud était en 100 fragments, la stèle nord plus petite contenait 25 lignes d’un texte adorant Amon-Rê.

En 2008-2009 : on a retrouvé 2 sphinx à tête de roi.

Sekhmet

Dans la cour et la salle hypostyle 106 statues de Sekhmet à tête de lionne en granodiorite noire mesurant 2m de haut. La plupart des statues représentent la déesse avec sa tête de lion, assise sur le trône, tenant un signe de vie de la main gauche et le disque solaire sur la tête.  Sekhmet était une déesse puissante dont on invoquait la protection et dont on craignait la force. Elle était réputée répandre des épidémies mais elle était également guérisseuse. Un œil de Rê sur son front et en forme de l’Uréus, elle combattait les ennemis du Dieu-soleil.

On a aussi trouvé un hippopotame blanc dans la cour

Ravie de ma visite : j’étais partie juste pour les Colosses, je reviens avec la découverte d’un énorme temple dont je ne soupçonnais pas l’existence.

fleurs et ânes derrière l’auberge

Je rentre par l’ »agriculture » enjambant les canaux et les minces levées de terre qui délimitent les champs et jardins ; surtout canne à sucre et luzerne mais aussi oignons, fèves et petites pousses fines qui sont peut-être du blé.

Le reste de l’après-midi se passe sur la terrasse à rédiger mon compte-rendu. Le ciel est laiteux, la météo du téléphone annonce 20° mais sans bouger il faut mettre un pull.

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              8

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

2 réflexions sur « les Colosses de Memnon et le temple d’Amenhotep III »

  1. Nous avions pris le train pour aller d’Alexandrie au Caire et avions remarqué que la surface des terrains agricoles fertiles s’amenuisait pour laisser place à des constructions contemporaines, la population étant en constante augmentation. Ce qui pose pas mal de problèmes !
    Mais c’est tout de même intéressant qu’il y ait des chantiers de fouilles. Après tout, c’est aussi une richesse de l’Egypte.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s