Bords de Rance et Malouinière

CARNET DU MONT SAINT MICHEL ET SAINT MALO

 

la Rance vue du parc du Chateau de Montmarin

Nous passons le barrage sur la Rance, et trouvons une plage à Le Minihic bien calme, un peu verdie par les ulves,  A la recherche  d’un coin pique-nique digne du menu : langoustines, avocat et gâteaux. Trois gamins jouent au rugby après le match, arrivent des véliplanchistes qui ont bien du mal à porter leur voile dans le vent jusqu’à l’eau.

sentier au bord de la Rance

De la plage du Goret, part le sentier côtier « domaine du piéton » qui monte à couvert sous des châtaigniers, des chênes et des frênes. Il est très bien entretenu, abrité par cette voûte d’arbres automnaux, le sol est jonché de feuilles ce qui demande une vigilance accrue. Il est peut être piégé par des racines cachées ? Le chemin en balcon ne reste jamais à niveau, des marches ont été pratiquées soutenues par des rondins, dès qu’on s’approche de l’eau, il faut remonter. Les promeneurs sont assez nombreux mais pas trop. . Cette promenade est délicieuse.  La Rance ressemble un  peu aux abers du Finistère-nord en plus doux et plus civilisé

Après les deux Pointes du Crapaud et du Thon, je descends à la cale sèche où autrefois on construisait des bateaux de bois, bisquines et gabares ou doris. Je découvre un restaurant chic à la cale de Jouvente, une Ferrari bleue est même garée devant. Bleue ? Cela n’a pas d’allure, une Ferrari doit être rouge ! Je retrouve D. à l’Anse du Mont Marin, jolie crique barrée par une construction en ruine : l’ancien moulin à marée et dominée par le château de Mont Marin.

Malouinière

malouinière architecture classique

Le château de Mont Marin est une Malouinière, gentilhommière construite par les armateurs de Saint Malo(1760). Le parc, tout à fait remarquable,se visite.

(6€) ouvert jusqu’au 31 Octobre.

La cour d’honneur est ornée d’un bassin de marbre blanc de Carrare aux sculptures originales. La façade est classique (Louis XV). Le parc comporte deux parties : un jardin « à la française » sur les terrasses, inchangé depuis le XVIIIème siècle, et un parc à l’anglaise créé vers 1885. Les hortensias, agapanthes dont s’enorgueillit le parc sont défleuris fin octobre mais les tapis de cyclamens roses à la base des grands arbres sont tout à fait merveilleux.  On descend par des pelouses jusqu’à la Rance.

tapis de cyclamen

Auteur : Miriam Panigel

professeur, voyageuse, blogueuse, et bien sûr grande lectrice

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s